Bordeaux, « la belle endormie », est devenue, ces dernières années, l’une des villes françaises les plus prisées des investisseurs immobiliers du fait de ses nombreux atouts. Mais qu’en est-il actuellement ? Est-il encore temps d’investir à Bordeaux ? Voici un aperçu de l’immobilier à Bordeaux pour répondre à ces questions. Mais avant, il convient de souligner les raisons de cet engouement dans ce chef-lieu de la Nouvelle Aquitaine.

Bordeaux : une belle ville pleine d’atouts

Étant à la fois une ville de services et de commerces, une ville universitaire (elle accueille environ 95 000 étudiants sur l’année 2018-2019) et une ville touristique avec à peu près 7 000 000  de visiteurs pour l’année 2018, Bordeaux connait depuis quelques années une forte demande de logements.

Sa beauté aussi, du fait notamment de sa proximité à la mer qui lui offre un charme vraiment particulier, ainsi que la beauté de ses musées d’art, ses vieux manoirs et ses jardins publics, séduit les cadres supérieurs de Paris qui sont de plus en plus nombreux à venir s’installer dans la ville avec leur famille. Cette attractivité de Bordeaux est encore accentuée par l’ouverture de la ligne à grande vitesse qui la relie à Paris. Ainsi, le trajet entre les deux villes ne dure plus que 2h 04 minutes actuellement.

D’autres projets de rénovation de la ville sont également en cours. Parmi ceux-ci, il y a le grand projet Bordeaux Saint Jean Belcier qui doit être achevé en 2030. C’est le Conseil Régional d’Aquitaine qui le porte, avec le partenariat de la Direction régionale des Affaires culturelles.

Le projet Bordeaux Saint Jean Belcier consiste à créer un quartier cosmopolite composé de 7 500 logements, des espaces publics et diverses infrastructures, dont un centre de loisirs, une crèche, un groupe scolaire, une maison médicale, une clinique et une piscine qui se situera sur le quai de Paludate.

Entrent aussi dans le cadre de ce projet, la création d’entreprises, de bureaux, de commerces, de services et d’hôtels. Et enfin, un poumon culturel sera aménagé avec la construction de la Maison de l’Économie Créative et de la Culture en Aquitaine (MECA).

L’immobilier à Bordeaux en 2018 en chiffres

L’état du marché immobilier bordelais se résume à une hausse de prix qui tend vers une légère accalmie ces derniers mois.

  • Une effervescence impactant fortement le marché immobilier

Le dynamisme de Bordeaux a eu pour conséquence une forte demande en matière immobilière. Ce qui a entrainé une hausse constante des prix de l’immobilier dans la ville depuis quelques temps. Et selon les chiffres du baromètre LPI-SeLoger en Août dernier, le prix de la pierre à Bordeaux était en hausse de +14,1 % les 12 derniers mois, une véritable surenchère, à côté des prix immobiliers à Angers qui a connu une hausse de +7,7 % et à Lyon +10,3 %. Cela a eu des conséquences sur le marché immobilier bordelais. Les prix étaient inaccessibles et les acquisitions impossibles.

  • Vers un retour à la normale

Après cette explosion des prix immobiliers à Bordeaux, ce contexte haussier a connu une légère accalmie en Septembre 2018. Le prix des appartements a connu une hausse de +4,4 % durant ce mois, si en 2017, à la même période, elle a été de 5,5 %. Pour les maisons, le baromètre a enregistré une augmentation de +3 % contre +3,8 % en 2017.

Ces deux derniers mois, le prix de l’immobilier à Bordeaux a baissé de 1,9 %. Ce recul peut s’expliquer par un marché immobilier en surchauffe qui tend progressivement à revenir à la normale. Une bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent s’investir dans la Perle d’Aquitaine.

  • Immobilier à Bordeaux : Quel prix pour chaque quartier ?

Le quartier le plus cher reste le quartier Hôtel de Ville avec en moyenne 5 225 euros le m2. Vient après lui, le quartier Grand Parc avec 4 971 euros le mètre carré. Il y a après le quartier Capucins dont le prix de l’immobilier au mètre carré est de 4 422 euros.

Pour le quartier La Bastide, le mètre carré est de 4 133 euros. Le prix est plus bas pour le quartier le Lac-Bacalan qui est en moyenne 3 953 euros le mètre carré. C’est à peu près le même pour le quartier Caudéran avec 3 952 euros le mètre carré, et le quartier Saint Jean-Belcier qui est de 3 910 euros le mètre carré. Enfin, le quartier le moins cher de la capitale est Saint-Bruno avec un prix immobilier de 3 839 euros le mètre carré.

De par ces chiffres, on peut dire que malgré le recul des prix immobiliers bordelais ces derniers mois, Bordeaux reste encore, du moins pour le moment, l’une des villes les plus chères de France en matière immobilière. Quoi qu’il en soit, l’immobilier en Bordeaux reste un bon investissement. On assiste actuellement à une pénurie de plus en plus marquée des biens. Et la situation n’est pas encore prête à s’améliorer avec le développement incessant de la Perle d’Aquitaine. Si vous souhaitez investir dans cette belle ville en pleine effervescence, voici comment faire pour une meilleure rentabilité de votre placement.

Comment faut-il investir à Bordeaux ?

Beaucoup de dispositifs de défiscalisation sont disponibles pour les investisseurs immobiliers à Bordeaux. Alors, avant de choisir la pierre qui vous fera « craquer », encore faut-il avant choisir l’emplacement de celui-ci en fonction de quelques paramètres dont le plus important n’est autre que le quartier dans lequel vous voulez investir. Pour faire votre choix, nous vous proposons les 5 quartiers les plus prolifiques de la ville de bordeaux :

  • Saint Michel, le quartier le plus populaire de la ville

Quartier le plus populaire de la ville de Bordeaux, Saint Michel profite d’une excellente situation. Situé entre la gare et la place des Quinconces, le quartier est très animé, notamment grâce au marché des Capucins qui représente toute une institution dans la ville. Le marché immobilier y est très lucratif et ne cesse pas de se développer. Durant les 5 dernières années, le prix de l’immobilier à Saint Michel n’a cessé de croître.

  • Le triangle d’or, le quartier de luxe de la ville

Le quartier du triangle d’or mérite bien son nom. En effet, délimité par la place du Grand Théâtre, la place Tourny et la place Gambetta, celui-ci est sans conteste le quartier le plus côté de la ville. On y trouve la plupart des boutiques de grandes marques. Pour faire simple, investir dans le quartier est une valeur sûre pour celui qui en a les moyens. Le prix du mètre carré peut atteindre les 10 000 €, voire plus.

  • Bordeaux Bastide, le quartier qui a le plus de potentiels de la ville

Longtemps délaissé par les investisseurs, le Bordeaux Bastide est aujourd’hui considéré comme  le quartier qui a le plus de potentiels. Il fait maintenant partie des principaux secteurs du marché immobilier de la ville de Bordeaux. De nos jours, le quartier profite d’un emplacement de rêve. Le prix y est encore assez abordable mais certains biens atteignent facilement les 6 000 € le mètre carré.

Pour ce qui est des dispositifs de défiscalisation, il est possible de faire le choix entre la loi Pinel, la Censi-bouvard ou encore profiter du statut de LMNP. Les deux premières vous offrent la possibilité de bénéficier des réductions d’impôt. Tandis que le statut de LMNP offre au propriétaire la possibilité de jouir de plusieurs avantages fiscaux en tant que loueur meublé.

Vous pouvez consulter nos deux derniers articles sur  » Quel est le meilleur placement bourse vs immobilier ?  » et  » Zoom sur l’immobilier à Lyon « .

Publicités