Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, mais fortement recommandée, aucune banque ne consentira à vous accorder un crédit sans que vous n’ayez souscrit à une assurance emprunteur.

Par contre, en vous adressant à une compagnie d’assurance, il est possible d’obtenir un contrat individuel, moins cher et mieux adapté à vos besoins.

Quand les banques imposent leurs propres assurances

coins-1523383_1280(9)

Avant la loi Lagarde de 2010, les emprunteurs n’avaient pas beaucoup d’options, si ce n’était souscrire à une assurance emprunteur de groupe. Ce dernier est un contrat fourni par la banque et est donc son propre produit d’assurance.

Particulièrement gourmands, de nombreux établissements n’hésitaient pas à facturer le prix fort à leurs clients. Soit vous y souscrivez soit le prêt vous était refusé sans commune mesure. Mais avec un peu de chance, il était toujours possible de négocier pour espérer faire baisser le prix de l’assurance.

Et aujourd’hui, vous croyez que cela a changé ? Malheureusement pas vraiment… Malgré l’entrée en vigueur de la loi Lagarde qui permet à un particulier de profiter d’une assurance emprunteur conforme à ses besoins, nombre de clients ne sont pas informés. Et malencontreusement, ils se retrouvent à rembourser des crédits immobiliers toujours plus importants.

Selon une étude menée en 2019, l’assurance représente environ 40% des intérêts à payer, même avec un taux de crédit extrêmement bas. Pour économiser, la parade consiste donc à déléguer son assurance emprunteur.

Mais avant de choisir votre compagnie d’assurance, vous gagnez à comparer les contrats. Cela vous permettra de réaliser des économies non négligeables.

Quand le comparateur d’assurance vous redonne le sourire

savings-2789153_1280(3)

Le comparateur d’assurance est un véritable pain bénit pour les emprunteurs qui sont à la recherche d’un contrat individuel moins cher. Avec la loi Lagarde de 2010, chaque client a la possibilité de choisir son assurance, à condition que celle-ci couvre à minima les garanties de l’assurance de groupe.

Faire jouer la concurrence peut vous permettre d’économiser entre 17 et 25 %, ce qui n’est pas rien. L’assurance individuelle est plus adaptée au profil et aux besoins de l’emprunteur, ce qui permet d’être mieux couvert en cas de risques de défaut de paiement.

Si vous ne pouvez plus rembourser votre crédit immobilier pour une quelconque raison (chômage, décès, maladie, perte d’autonomie, etc.), l’assurance se chargera de le rembourser pour vous. C’est une protection sur votre personne, mais également pour vos proches qui n’hériteront pas de vos dettes.

Depuis 2018, lorsque votre assurance de prêt arrive à échéance, vous avez la possibilité de le résilier pour souscrire à une offre encore plus économique. Ainsi, vous pourrez en profiter pour abandonner l’onéreuse assurance de la banque et trouver la vôtre à petit prix.

Bien choisir son assurance afin de garantir la réussite de la demande

insurance-1987848_1280(2)

Malgré tout, sachez que la qualité de votre assurance crédit immobilier peut impacter sur la réussite ou non de votre demande de prêt. Les banques sont particulièrement exigeantes quant à l’importance des couvertures proposées par ses clients.

Il en va tout de même du retour de leur investissement. En effet, aussi bien dans ses murs ou en dehors, l’assurance crédit immobilier jouera toujours le même rôle. Il s’agira de couvrir les mensualités dans le cas où l’emprunteur serait subitement insolvable.

Vous pouvez décider de contracter votre assurance en dehors des prestations de la banque afin de négocier de meilleures mensualités. Néanmoins, le contrat doit être de la même qualité que celui proposé par votre établissement de prêt.

Vous ne devez donc pas uniquement vous suffire à comparer les primes mensuelles. Il faudra une couverture décès, invalidité partielle ou totale, temporaire ou non, les accidents en tout genre, la perte d’emploi et le chômage, etc.

Il importe de souligner que la qualité de votre couverture n’impacte pas uniquement sur la réussite ou non de votre démarche auprès de la banque. Quand bien même celle-ci vous octroierait le prêt, elle pourrait être tentée d’augmenter les taux pour compenser la mauvaise qualité de votre profil. Aussi, prendre votre temps est de mise pour être sûr de faire le bon choix.

Comment changer d’assurance chaque année ?

question-mark-2123967_1280(28)

Depuis les quelques changements qui ont fait la nouvelle loi sur la consommation, les emprunteurs peuvent changer chaque année d’assurance crédit immobilier. C’est un moyen comme un autre pour les autorités afin de protéger les consommateurs. Cette technique permet en effet d’encourager la concurrence et d’impacter sur les mensualités et les primes. Mais attention, cela ne se fait pas aux petits bonheurs la chance.

La résiliation sans pénalités se fait uniquement à chaque date d’anniversaire du contrat. En outre, vous devez respecter un délai de préavis de 15 jours avant la fin du contrat de couverture pour avertir votre assureur de votre volonté de rompre vos engagements. Le délai ne compte ni les jours fériés ni les week-ends. Donc, faites attention.

La demande de résiliation doit se faire par écrit et être envoyée par lettre recommandée au siège de votre assureur. Avant que cette dernière ne lui parvienne, vous devez d’ores et déjà souscrire à une nouvelle assurance crédit immobilier et en informer la banque.

Publicités