La construction d’un bien immobilier n’est jamais chose aisée. En plus des dépenses générées, il faut éventuellement penser aussi aux matériaux. Il ne faut pas également mettre de côté la structure en générale du futur logement. Dans tous les cas, de nombreux points sont à prendre en compte.

Et si on se préoccupe surtout de l’allure de la maison, nous oublions souvent de voir de plus près la toiture. En principe c’est le chapeau de la maison qui nous empêche de toutes les intempéries extérieures.

On n’installe pas un toit au hasard pour faire beau, il en existe différents types. Il est judicieux de ce fait de faire le bon choix.

Pourquoi faire un choix de toiture ?

Cela est assimilable à votre chapeau. Le choix se fera en fonction de votre tête, vos besoins et le temps qu’il fera dehors lorsque vous le porterez. En même temps, le chapeau est aussi choisi en fonction de sa qualité et de son adaptation par rapport à votre tête et de son utilisation.

Et il en va de même avec la toiture. De plus, la toiture sera utilisée durant des années alors il faut une bonne qualité. Une maison avec la mauvaise toiture c’est aussi une maison qui va vous faire courir à votre perte. Alors l’idéal est de bien la choisir.

  • Les différentes formes de toiture

On distingue principalement trois formes de toiture qui sont les plus courantes. Il y a de ce fait la toiture en pente, celle plate et enfin la toiture arrondie.

La toiture en pente : C’est la forme la plus répandue et que l’on retrouve sur toutes les maisons. Elle se caractérise par cette forme qui laisse les éléments se glisser facilement sur la surface. La toiture en pente se décline encore en toiture monopente à versant unique.

Ce premier type de toiture en pente est surtout retrouvé dans des régions montagneuses. La structure est avantageuse pour les maisons dans ces zones car elle permet de faire une évacuation rapide et d’éviter à ce que le poids n’endommage pas l’ensemble de la structure. L’allure est originale et généralement, on la construit avec de l’ardoise.

Ensuite nous avons la toiture à deux pans. C’est ce que l’on retrouve le plus souvent sur tous les toits. Avec une telle construction, la maison jouit de la présence d’un comble juste en dessous. Souvent jugé en manque d’originalité, c’est pourtant la toiture la plus adoptée par la plupart des constructions.

Après il y a la toiture à quatre pans disposant de quatre pentes se rejoignant ai niveau de la faîtière de la maison. On rencontre également la toiture à deux pans en croupe qui est surtout remarquée sur une grande partie des maisons bourgeoises. Elle est à la fois moderne et élégante. Et enfin nous avons la toiture en T ou en L. C’est le cas d’une double toiture donc pour deux constructions accolées.

La toiture plate : à la différence du premier type de toiture, la toiture plate ne présente aucune pente. Et c’est pour cette raison que l’on peut y aménager une terrasse. Elle est donc conseillée pour les personnes qui veulent jouir d’une surface supplémentaire sur le toit. Elle n’est composée que d’un seul pan et constitue généralement de support. Pour sa composition, la toiture plate est dotée d’un revêtement étanche, d’un isolant thermique, d’un pare-vapeur et d’ouvertures pour que la lumière puisse circuler librement. Avec ce type de toiture, on peut passer par un toit végétal qui permet de renforcer l’isolation naturelle.

La toiture arrondie : c’est la forme la moins répandue de toutes les toitures. Bien qu’elle soit encore peu répandue, elle est de plus en plus appréciée. Elle est innovatrice et apporte une allure différente aux maisons. Avec des formes douces et généreuses, elle permet d’optimiser les combles et jouir d’une surface plus importante.

Côté isolation, elle gagne des points. Pour ce qui est de la matière, habituellement on utilise du zinc ou encore de la tôle. Pour ce qui est de la déclinaison par rapport aux formes, on a : le dôme, la courbe double, la courbe simple et la tourelle. Ce type de toiture est adressée aux personnes qui sont à la recherche d’originalité mais aussi celles qui veulent sortir du lot.

Ce sont surtout les écologistes qui apprécient cette toiture. Avec une telle forme, le propriétaire peut facilement récupérer l’eau de la pluie à partir de gouttières ou encore de tuyaux de descentes.

  • Les différentes couvertures

Après le choix de la toiture, il faut aussi choisir la couverture adaptée. En effet, tout ne s’accommode pas avec tout. Une couverture est choisie en fonction de la forme de la toiture mais aussi par rapport à l’environnement dans lequel elle est située. La nature extérieure joue un rôle prépondérant dans la durabilité de la toiture donc il est impératif de la considérer. Et pour ce qui est de l’installation, il est toujours préférable de faire appel à un artisan compétent. Les possibilités sont multiples et nous avons :

La tuile : c’est une matière qui connait toujours du succès après des siècles. Elle demeure de ce fait indémodable. Elle est surtout appréciée pour sa durabilité et robustesse.

L’ardoise : elle est solide mais l’inconvénient c’est qu’elle résiste mal aux chocs. Par contre elle est appréciée pour son esthétisme. Elle est belle à voir tout en restant totalement simple. Pour ce qui est de l’évacuation d’eau, on la conseille vivement. En plus elle est facile à entretenir ce qui épargne de lourdes tâches de nettoyage à la longueur de la journée.

Le métal : en quelques décennies, le métal connait un succès fou auprès des constructions. De type industriel, il est apprécié pour sa solidité et durabilité. Il ne demande pas de soins particuliers par contre dans certaines communes il est interdit pour des considérations esthétiques paraissant très évidentes.

Le bois : totalement indémodable, le bois revient toujours au-devant de la scène. Le plus gros avantage du bois c’est qu’il est entièrement écologique et constitue un parfait isolant. A côté, son charme fonctionne toujours auprès de ceux qui recherchent un peu plus d’effets naturels.

Le chaume : il est d’une capacité isolante impressionnante et supporte très bien les temps capricieux. Par contre au niveau nettoyage, c’est un vrai sacrifice car le chaume est très difficile à entretenir.

Combien faut-il débourser pour les revêtements et l’installation

Avoir une belle toiture vaut une belle somme. A noter cependant que le prix varie en fonction des matériaux et des conditions d’installation. Le prix moyen avec pose inclue est le suivant : pour une ardoise, comptez environ 60€ par m2. Il en va de même pour la pierre.

Pour le bois et le zinc ou encore la tuile en terre cuite, la pose revient à 50€ du m2. La verdure, quant à elle, vaudra 60€ le m2.

Et enfin nous avons les fameuses tuiles photovoltaïques qui coûtent chères car elles reviennent à 1 500€ le m2.

Pour ce qui est de l’installation d’une toiture entière neuve en comprenant tout, le chiffre peut monter comme c’est le cas de la pose de bardeaux d’acier. Et il est toujours conseillé de faire appel à un artisan professionnel.

Nous pouvez aussi consulter nos deux derniers articles sur  » Acheter un appartement en Société immobilière en Suisse  » et  » Où acheter son bien immobilier à côté de Paris « .

Publicités