Le marché de l’immobilier de la capitale est connu surtout pour ses prix exorbitants. En moyenne, à Paris, un bien immobilier se négocie dans les 10 000 euros le m2. Et encore, les analystes du marché s’attendent encore à une hausse de la bulle dans les années qui suivent. La tension du marché immobilier se généralise en effet partout en Europe.

Il n’en demeure pas moins que certains investisseurs courageux, et notamment ceux qui n’ont pas le choix, souhaitent acheter en ile de France. Ce qui peut s’avérer être assez compliqué. Et pour cause, non seulement la valeur du marché est importante, mais les offres se font également assez rares. Où acheter ? Là est la question.

Les banlieues : des alternatives intéressantes

Envie de profiter d’un programme neuf en ile de France ? Exit surtout les investissements intra-muros à Paris. Les propriétés de ce genre peuvent facilement vous coûter entre 6 000 et 20 000 euros le m2 selon les quartiers.

En outre, on assiste de nos jours à un embourgeoisement de la population, comme se plaisent à le dire les experts. Les biens dans les banlieues de Paris sont donc plus tendances. Il y a énormément d’avantages à faire ce genre de placement.

  • Des tarifs plus attractifs

Selon les sondages, les tarifs sont plus attractifs dans les banlieues parisiennes. En moyenne, le prix du m2 se négocie entre 3 000€ le m2 pour un appartement à Argenteuil à 9 000€ le m2 pour un appartement à Boulogne-Billancourt. On y rencontre certes une augmentation des tarifs, mais elle est plus légère que dans le reste de la capitale.

  • Des offres plus diversifiées

Dans les banlieues, les offres sont également plus diversifiées. En centre-ville, les appartements et les studios sont plus faciles à trouver. Alors qu’en ile de France, vous pourriez trouver une maison complète, ou un appartement, avec plus d’espace et un meilleur cadre. Vous n’avez qu’à vous laisser guider par les courtiers.

  • Des propriétés plus grandes

On parle ici de propriétés immobilières à part entière. Pouvez pourriez avoir droit à des biens de plusieurs centaines de m2. Ce qui s’adapte davantage aux besoins des familles nombreuses. Le confort et l’esthétique sera au rendez-vous, et ce, à moindre coût.

  • Les banlieues, tendance pour y faire un investissement

Toutefois, force est de constater que certains quartiers de l’ile de France sont bien plus tendances que d’autres. Tel est le cas par exemple de ceux qui se trouvent dans le Nord-Ouest de Paris et à l’Est des Hauts-de-Seine. Dans ces régions notamment, les autorités se sont lancées dans la création de nouveaux programmes immobiliers neufs.

Les quartiers à la limite de la capitale

Vous n’avez pas envie de trop vous éloigner de Paris ? Grand bien vous fasse ! Pourquoi ne pas envisager les propriétés à la limite de la capitale. Certes, les prix ne sont pas aussi attractifs que dans les banlieues. Néanmoins, vous pourriez toujours négocier un meilleur prix qu’en centre-ville.

  • Les quartiers tendance

À la limite de la capitale française, les quartiers propices pour un investissement immobilier sont Saint-Ouen, Saint-Denis, Cachan et Suresnes. Tout est une question de gout et tout dépend de vos besoins.

  • Le budget moyen nécessaire pour investir

En moyenne, le prix du m2 dans ces zones se négocie dans les 3 000 à 6 000 euros. Le budget moyen pour investir est de 250 000 euros pour une propriété complète. Cela peut atteindre les 720 00 euro pour un bien de 120 à 300 m2. Boulogne-Billancourt reste chère mais pour toutes les villes à côté de Paris les prix seront dans les 3 000€ à 6 000€ le m2.

Il est possible de négocier les prix proposés par les propriétaires et les agents immobiliers. Le budget général de votre investissement dépendra donc de vos capacités à vendre votre profil.

  • Les avantages des primo-ascendants

Pour les investissements immobiliers à côté de Paris, les primo ascendants ont plus d’avantages que les secundo accédant et autres investisseurs. Leur profil leur permet notamment de profiter d’un crédit immobilier moins cher. Ce qui tend à réduire considérablement leur budget d’investissement.

Comment bien choisir son quartier d’investissement : tout dépend de la finalité du projet

Mais outre la valeur du marché, vous devez aussi choisir votre quartier d’investissement selon plusieurs critères. On peut citer entre autres parmi eux la finalité de votre projet de placement.

  • En cas de relocation

En cas de relocation, vous devez choisir un quartier tendance et recherché par les éventuels locataires. La proximité avec les transports en commun ou avec la ville de Paris peut-être impactant dans ce cas. Il en est de même pour la sécurité des lieux.

  • Pour en faire une résidence secondaire

Si vous avez envie d’une résidence secondaire, les quartiers calmes, proposant un paysage rempli de verdure, sont conseillés. Choisir le bien en lui-même sera plus simple dans ce cas, dans la mesure où vous serez le seul à l’utiliser.

  • Pour en faire une résidence principale

Et pour une résidence principale, il faudra miser sur le côté pratique. Vous allez devoir tous les jours aller au travail. Les enfants doivent aller à l’école. Vous devez prendre en considération les bouchons et les délais de déplacement ainsi que les dépenses que cela implique. Chaque détail peut vous permettre de faciliter le tri entre toutes les alternatives disponibles sur le marché.

Les critères de sélection à avoir

Quelques critères de sélection en plus ne vous ferez pas de mal. En général, on conseille aux investisseurs de choisir l’emplacement de leur future résidence en fonction de leur envie et de leur goût. Mais dans les faits, c’est autre chose.

  • L’environnement du bien

Il faut prendre en compte entre autres l’environnement du bien. On parle ici du voisinage, mais aussi de la proximité de certaines infrastructures de base comme les écoles, les pharmacies, les hôpitaux ou centres médicaux, etc.

  • Les jardins et espaces verts

Quitte à investir en dehors des murs de la capitale française, autant avoir un environnement sain et agréable. Exit les quartiers uniquement en béton. Optez pour des zones où vous aurez accès à des jardins et des espaces verts. Ce sont également des gages de confort. Ils peuvent vous être utiles pour les joggings du matin ou simplement pour les balades avec votre enfant. Sans compter que les parcs apportent une touche de convivialité en plus au quartier.

  • La proximité avec Paris

Pour certains, notamment les salariés et les carriéristes, il ne faut pas oublier la proximité avec la ville de Paris. Pour ces derniers notamment, on conseille les quartiers à la limite de la zone. Cela permet notamment de mieux gérer son emploi du temps au quotidien.

  • Les transports en commun

Et enfin, vous devez aussi vérifier la proximité de votre bien avec les transports en commun. Ceci peut s’avérer être utile dans la vie de tous les jours.

Vous pouvez aussi consulter nos deux derniers articles sur  » Zoom sur l’immobilier à Nantes  » et  » Quel est le métier de promoteur immobilier « .

Publicités