Devenir propriétaire ou se lancer dans un investissement immobilier de quelque ordre que ce soit n’a jamais été aussi facile que de nos jours. En effet, vous n’avez plus à passer par des années d’économie pour ce faire. Les banques participent largement à faciliter les démarches d’acquisition en vous proposant notamment un crédit affecté : le prêt immobilier.

Depuis quelques années, les demandes de crédit immobilier ont fortement augmenté en France. Et avec elle, la tension dans la bulle a aussi été de plus en plus présente. Du moins, plus que jamais, et ce, malgré le prix du m2 d’une région à une autre, la pierre est une valeur sûre.

Et on ne parle pas uniquement de l’achat d’une résidence principale. Même en tant qu’investissement locatif, ce genre de projet peut s’avérer être très rentable.

Mais, comme un crédit vous engage jusqu’à son parfait remboursement, autant bien le choisir pour éviter toutes déconvenues à l’avenir et une situation d’endettement également.

Raison pour laquelle cet article va vous faire un focus sur les meilleurs prêts immobiliers du marché.

Plusieurs types de crédit immobilier

Vous devez comprendre avant toute chose qu’il existe plusieurs types de crédit immobilier. En connaitre la différence peut être d’une grande importance afin de faire son choix en toute connaissance de cause.

  • Les crédits classiques

Les crédits classiques sont ceux qui se signent dans les établissements bancaires physiques. Encore aujourd’hui, et ce, malgré la prolifération de la digitalisation, les banques traditionnelles continuent de séduire.

Ce peut être à cause de leurs nombreuses années d’expérience ou encore de la qualité de leur accompagnement. Dans tous les cas, c’est une alternative possible afin de financer votre projet d’investissement, que ce soit l’accession à la propriété ou l’achat d’une quote-part dans une SCPI.

  • Les crédits en ligne

Mais sachez que depuis peu, ces établissements traditionnels sont fortement concurrencés par les banques en ligne. Ayant commencé dans la gestion de patrimoine, les banques en ligne proposent aujourd’hui des crédits à la consommation, dont le prêt immobilier. Leur avantage ? La facilité, la rapidité, mais surtout la modicité.

En effet, les recherches ont prouvé que la majorité des particuliers préféraient s’adresser aux banques digitales pour économiser un peu plus dans la réalisation de leur projet.

  • Les crédits hypothécaires

Et enfin, il y a le crédit hypothécaire qui se rencontre essentiellement auprès des banques physiques. Ce type de crédit ne s’adresse qu’à une certaine catégorie de personne. Ce sont bien évidemment des propriétaires. On ne peut hypothéquer une maison qui n’est pas la sienne.

Quand bien même le crédit hypothécaire semblerait être attractif, il présente tout de même quelques inconvénients. Par exemple, en cas de remboursement anticipé, vous ne pouvez régler une partie de la dette, mais elle en totalité. Sans compter que les frais de pénalités seront peut-être exorbitants. Ce qui est notamment matière à réflexion.

Mais il est vrai toutefois que ce genre de garantie ouvre plus facilement les poches de la banque. Vous aurez même la possibilité de négocier un meilleur taux.

Une chute du marché : l’information qui fait le buzz en ce moment

Depuis quelques mois, voire plus être précis depuis la moitié de l’année 2016, le crédit immobilier est particulièrement attractif. Le nombre de demandes tend à augmenter. Et selon les experts, la situation ne semble pas vouloir changer.

  • Une baisse significative des taux

On parle de baisse significative des taux. Actuellement, en moyenne, il est question d’un crédit immobilier à 1,5 %. De quoi permettre même aux revenus modiques d’accéder à la propriété.

Attention toutefois, les taux pratiqués varient d’une banque à une autre et selon le profil de l’emprunteur. Plus vous présenter des garanties solides, plus vous aurez de chance d’obtenir un crédit à moindre coût.

Raison pour laquelle certains investisseurs font appel à un courtier bancaire pour leurs demandes. Ce dernier est un expert dans la négociation et dans la présentation des faits. Ce qui peut impacter sur le TAEG de votre crédit immobilier.

Les analystes ne sont pas tous d’accord sur l’avenir du marché des crédits immobiliers. Certains disent que la courbe va bientôt augmenter. En même temps, voilà des années qu’ils annoncent la même situation catastrophe sans que rien ne se soit passé.

D’autres annoncent une stabilisation des taux ainsi pendant encore plusieurs années. Si tel est le cas, c’est le moment propice pour signer un contrat de crédit immobilier pour enfin accéder à la propriété. On peut se permettre d’emprunter plus pour la même durée vue le taux actuel. Vous êtes en effet sans savoir que la durée et la somme empruntée peuvent impacter sur le taux pratiqué par les banques.

Pour être sûr de demander le bon budget, correspondant notamment à vos possibilités financières, une simulation ne serait peut-être pas une si mauvaise idée. Des plateformes dédiées peuvent vous aider en ce sens, le tout, gratuitement.

  • Des conditions d’octroi plus facile

En plus de la chute significative des taux de crédit immobilier, on assiste également à une facilitation des conditions d’accès à leur prestation par les banques. Bien évidemment, on parle toujours d’une obligation de vérification du taux d’endettement qui doit être de 30 % pour un premier emprunt et 33 à 35 % pour le second.

Néanmoins, les assurances crédits ne sont plus obligatoirement signées auprès des banques elles-mêmes. Les apports personnels ne sont plus nécessaires, mais dans la mesure du possible en fournir est de mise. Il en va de la modicité de votre crédit.

Notamment sur les banques en ligne, la facilité d’accès aux prestations bancaires sera au rendez-vous. Avec la digitalisation en effet, fini les longs fils d’attente auprès des banques. Il suffit de quelques clics et de quelques minutes à remplir le formulaire de demande. Le reste du dossier sera à faire parvenir au siège via un coursier. Et mieux ! La réponse vous parviendra en moins de 24 heures.

Les crédits immobiliers en ligne : les alternatives les plus plébiscitées

Malgré les années d’expérience et les différentes approches marketing des banques physiques, ces dernières ont du souci à se faire. Il semble que les banques en ligne se taillent tous les jours une plus grosse part du marché.

Il faut dire qu’elles présentent énormément d’avantages:

  • La modicité

Le premier argument de vente du crédit immobilier en ligne est la modicité. Du fait de la numérisation de leur prestation, ce genre de prestataire peut proposer des taux bien plus bas que les banques traditionnelles. Ce qui attire notamment la convoitise des emprunteurs.

Auprès des banques digitales, vous n’avez pas de frais de souscription à verser. Et les différentes pénalités de remboursement anticipé ou de retard de payement sont plus attractives. Mais bien évidemment, le TAEG en général varie selon la situation de l’emprunteur : la durée du contrat, la somme demandée, les garanties présentées, l’apport personnel, etc.

Les banques, en ligne ou non, réservent bien souvent les meilleurs taux à leurs élites. En effet, bien qu’elles ne vous l’avouent jamais, elles ont tout de même leur petit préféré. Ce sont notamment ceux qui propose une garantie de remboursement solide : dans la quarantaine, en bonne santé, avec un revenu conséquent et stable, travailleur CDI, et bien sûr, vivant en France.

Des justificatifs vous seront demandés afin de prouver la véracité des faits. Ceci étant dit, il ne faut pas se dire que si vous ne remplissez pas ces critères, vous ne pourriez prétendre à un emprunt.

  • La rapidité

En seconde position des nombreux avantages d’un crédit immobilier en ligne, on retrouve la rapidité. Plus la peine de poser une journée de RTT pour aller à la banque faire une demande de prêt. En ligne, et ce, peu importe l’heure à laquelle vous vous connectez, vous serez tout de suite pris en charge. Il ne suffit que de quelques minutes pour postuler à une offre. Mieux ! La réponse vous parviendra par mail ou via une notification sur l’application de la banque en moins de 24 heures.

Attention toutefois, on tient à souligner que c’est une réponse de principe. Les banques procéderont à davantage de vérification ultérieure sur vos possibilités de remboursement. Et malgré cette rapidité, elles feront quand même aussi le calcul de votre taux d’endettement.

  • La facilité

Enfin, vous avez la facilité. Ce n’est pas nécessaire d’être un véritable expert en informatique et web ou en les démarches administratives de rigueur pour une demande de prêt pour proposer sa candidature à une offre. IL suffit notamment de répondre à quelques questions sur un formulaire. Pour les séniors, en cas de besoin, vous pouvez toujours vous adresser à vos petits enfants pour vous aider.

En tous les cas, les banques ont fait énormément d’effort afin de rendre leur site accessible à tous. Navigable, joliment présenté et facile à utiliser : tout est fait pour que vous n’éprouviez aucune difficulté.

  • Comment postuler ?

Il reste à savoir comment faire pour postuler à une offre de crédit immobilier en ligne. Certaines informations en la matière ont d’ores et déjà été données auparavant. Vous devez vous connecter sur le site et remplir un formulaire de demande. Après quoi, vous devez envoyer vos justificatifs via La Poste ou un prestataire du genre, au siège de la banque.

Pour un crédit immobilier, les justificatifs sont généralement des promesses de vente ou des compromis. Ainsi, vous devez en amont trouver votre future acquisition et payer des frais de notaires avant de vous lancer à l’assaut des formulaires.

Dans la mesure du possible, et quand bien même ce n’est pas obligatoire, prenez le temps de vous constituer un apport personnel. Il s’agit du financement de 15 à 20 % du budget total du projet d’investissement.

Non seulement cela impactera sur le taux de votre emprunt, mais incitera aussi les banques à avoir plus confiance en vous et en votre placement.

Faire usage des comparatifs : les bons à savoir

Comme vous vous en doutez, les taux de crédit immobilier ne se valent pas. Que vous optiez pour des banques en ligne ou non, il y a certains prestataires qui proposent des services plus modiques que d’autres. D’où l’importance notamment de procéder à une comparaison des offres. Outre d’être un service à votre disposition pour en savoir plus sur le crédit immobilier, les plateformes comparatives vous donnent la liste des meilleurs taux disponibles d’une saison à une autre. Il ne vous restera plus ensuite qu’à faire un choix et à poster votre demande.

En cette moitié d’année, Fortuneo tient notamment la tête de liste avec un TAEG de 1,53 %. Réputé pour la qualité de son service client et son professionnalisme, cette banque est celle la plus plébiscitée par les emprunteurs actuellement. Mais pourtant, elle n’est pas la seule.

En seconde position, vous avez Boursorama et son crédit immobilier à 1,45 % et un TAEG de 1,70 %. Ici, c’est le côté humain qui prime.

À la troisième place, il y a ING Direct. Avec son offre à 1,46 % et TAEG de 1,75 %, ING Direct est une alternative pour le moins intéressante. Une réponse rapide, une possibilité de négocier et un accompagnement de qualité : il y a ici de quoi en séduire plus d’un.

Après ING Direct, on retrouve Barclays qui présente une offre de crédit immobilier à 1,44 % de taux et 1,76 % de TAEG.

Et enfin, à la cinquième place vous avez HSBC qui commence aussi à avoir le vent en poupe de nos jours. Le crédit immobilier de cette enseigne se négocie à 1,46 % avec un TAEG de 1,77 %. Le taux peut encore diminuer selon la qualité de votre profil emprunteur.

Ce ne sont que des taux nominatifs. Il importe de faire une comparaison personnalisée pour être sûr de profiter du meilleur rapport qualité-prix en matière de prêt immobilier. C’est le genre de service gratuit proposé notamment par les plateformes de simulation en ligne.

Il n’y a pas de quoi hésiter. D’autant que les résultats vous seront donnés en quelques minutes. Et c’est aussi objectif et efficace que de faire appel à un courtier bancaire.

Vous pouvez aussi consulter nos deux derniers articles sur  » Investissement dans l’immobilier ou assurance vie » et  » Comment choisir au mieux son assurance habitation «.

Publicités