Dans la liste des meilleurs placements immobiliers, on peut compter entre autres les SCPI ou Société Civiles de Placements immobiliers. En France cet investissement a le vent en poupe. Et pour cause, il est facile à gérer et propose une rentabilité optimale. En outre, les risques pour ce genre de placement sont minimes pour peu que vous sachiez comment bien gérer vos apports. Focus.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Pour commencer, vous devez comprendre ce qu’est véritablement une SCPI et les avantages de ce placement. Il ne suffit pas de savoir que c’est une des alternatives d’investissements immobiliers.

  • Définition de la SCPI

Une SCPI est une agence de placement. Elle propose un bien destiné à la location à différents investisseurs. Vous deviendrez donc un copropriétaire d’un même patrimoine immobilier.

On surnomme aussi les SCPI comme « pierre papier ». C’est d’ailleurs le terme qui la définit le mieux. En effet, vous êtes certes propriétaire d’un immeuble, mais uniquement sur le papier. C’est aux prestataires de gérer les complications conséquentes à une mise en location de votre bien.

  • Les avantages d’une SCPI

Investir dans une SCPI est avant tout pratique. Vous vous engagez sur une quote-part de bien qui sera en location. Vous toucherez des dividendes mensuels ou trimestriels selon le contrat. Mais vous n’aurez pas les tracas classiques d’un propriétaire d’un bien en location. La société de placement de charge de l’entretien des lieux, de la recherche des locataires, de la perception des loyers et du recouvrement des impayés, etc.

Selon les sondages, les SCPI sont également les investissements immobiliers les plus payants du moment. Elles cumulent jusqu’à 4% de revenu brut annuel. Bien évidemment, ces bénéfices varient en fonction de votre prestataire et de votre bien.

Enfin, les SCPI proposent des risques mutualisés. Les fonds d’investissement peuvent être minimes. Vous ne vous engagez que sur une partie du bien. Ce qui limite largement les pertes.

  • SCPI : comment ça marche ?

Pour investir en SCPI, vous devez verser des frais de souscription et vous engager sur un certain nombre de parts sur un même bien. En échange de vos placements, vous aurez droit à une partie du loyer. Selon votre SCPI, les versements en question peuvent se faire par mois ou tous les trois mois. Plus vous vous engagez, plus vous toucherez de bénéfice. Ces revenus doivent être déclarés au fisc.

Très tendance, les SCPI se déclinent de nos jours en plusieurs sortes. Vous devez choisir à bon escient votre prestataire. Il en va de la réussite de votre placement.

Choisir son prestataire : pourquoi et comment faire ?

feedback-3239454_1280(3)

La majorité des SCPI profitent actuellement de la digitalisation. Ce qui vous facilite amplement la recherche du meilleur prestataire en la matière. Voici notamment quelques critères de sélection à avoir.

  • La réputation des SCPI prime

Pour commencer, vous devez vous fier à la réputation des SCPI. La qualité des gestions, celle de l’accompagnement, la disponibilité des services clients sont entre autres des détails qui comptent aussi bien que les tarifs proposés.

  • Les SCPI avec des années d’expérience de préférence

En outre, on vous conseille également de bien choisir votre SCPI en fonction de ses années d’expérience. C’est la garantie d’une bonne gestion du parc immobilier et de vos placements. En outre, une société qui s’est pérennisée sur le marché est plus à même de vous assurer un accompagnement de qualité.

  • Bien choisir sa SCPI pour réussir son investissement

Vous devez bien choisir votre SCPI. Et pour cause, c’est le gage de la réussite de votre investissement. Bien que les risques soient minimes dans ce genre de placement, ils sont bel et bien présents. Votre faille ou non dépendra des compétences de votre prestataire.

Par ailleurs, vous devez faire attention, on assiste actuellement à la prolifération des SCPI illégales. Vérifiez également les mentions légales des sites de SCPI avant de vous engager.

SCPI : quels sont les meilleurs marchés ?

Dans le parc immobilier des SCPI, vous avez plusieurs marchés à portée de clic. Les possibilités de revenus varient au cas par cas. Certains biens sont plus faciles à louer que d’autres. Ce qui impacte sur les rendements du bien.

  • Vitrine de vente

La vitrine de vente entre autres reste une tendance. C’est un local au premier plan, idéal pour un magasin ou un local commercial. Avec la tendance de l’auto-entrepreneuriat qui bat son plein en France, ce peut être une bonne idée. Ce genre de patrimoine sera de plus sujet à un bail commercial, ce qui est rassurant.

  • Les SCPI Pinel

Vous pouvez également investir dans des biens qui tombent sous le joug des dispositifs Pinel. Ces derniers sont destinés à une location aux particuliers. Mais ils proposent aussi des avantages financiers et des abattements fiscaux.

  • Les SCPI Malraux

Les patrimoines historiques sont aussi une autre possibilité. Les SCPI Malraux se déclinent en plusieurs sortes et sont disponibles dans toute la France. Encore une fois, elles vous ouvrent les portes à des réductions fiscales

  • Les locaux professionnels

Il y a en outre, les locaux professionnels comme les bureaux, les centres de stockages, et bien d’autres. La rentabilité de ces derniers varie en fonction de leur emplacement et de leur qualité.

  • Les parkings

Depuis quelques années, en France, les parkings constituent aussi de bons investissements SCPI. Les demandes en la matière ne cessent d’augmenter, et ce, dans tout le pays. Les risques de carence locative sont moindres. Les revenus sont pour le moins conséquents.

  • Les établissements spécialisés

Avec le vieillissement de la population, vous pouvez également pencher pour les établissements spécialisés. Ce peut être des cliniques, des hôpitaux ou des centres d’accueil des personnes âgées. Ce sont des investissements tendance de nos jours.

  • Les biens privés

Enfin, il y a bien évidemment les biens privés qui présentent plus de risque, mais qui restent une possibilité. Ce sont des investissements locatifs classiques.

Détenir des parts de SCPI : comment bien rentabiliser ?

Pour bien rentabiliser votre SCPI, il y a quelques astuces que vous devez mettre en place.

  • Un investissement sur du long terme

Par exemple, vous ne devez pas oublier qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme. Il faut détenir vos parts pendant au moins 5 ans pour être sûr de rentabiliser. Après quoi vous pouvez céder ou revendre vos actions. Sachez que les SCPI peuvent s’inscrire dans un testament.

  • Acheter plusieurs quotes-parts

En outre, pour profiter d’un maximum de revenu, vous devez acheter plusieurs parts. Les bénéfices se calculent en effet en fonction des fonds initiaux que vous avez versés. Bien évidemment, cela augmente aussi les risques de faillite.

Pour financer votre placement en SCPI, vous pouvez utiliser vos épargnes ou prétendre à un crédit à la consommation. Les devis des sociétés de placement peuvent servir de justificatif.

Publicités