Le métier de chasseurs de biens immobiliers est, de nos jours, un des métiers les plus prometteurs. En effet, de plus en plus de particuliers choisissent de faire appel à eux pour se trouver la maison idéale. Ces professionnels de l’immobilier n’hésitent pas à y mettre tout leur cœur pour le plaisir de leurs clients.

Toutefois, à l’heure actuelle, le métier de chasseur de biens immobiliers reste encore un mystère pour un grand nombre de personnes. Qui sont ces chasseurs ? En quoi leur métier consiste ? Comment en devenir un ? Pour tout découvrir sur le sujet, plongeons-nous dans les bases de ce beau métier.

Chasseur de biens immobiliers ?

Être un chasseur de bien immobilier c’est avant tout chercher un bien, bien défini par le cahier de charge du client.

La recherche peut se faire de différentes manières. Cependant, elle repose en général sur un grand réseau qui est constitué d’un grand nombre d’agences immobilières réparties dans une région bien précise.

On peut aussi trouver dans ce réseau des notaires qui entrent ou non dans la négociation, ainsi que des associations spécialisées dans l’immobilier ou dans un autre domaine. Ce métier est plutôt orienté vers la recherche de biens immobiliers.

Pour compléter sa démarche, le chasseur doit évidemment faire des enquêtes sur la proximité de l’emplacement et faire des appels publicitaires. Son mandat de recherche est exclusif. Celui-ci est valable pour une durée de 3 mois. Durant cette période, le chasseur peut proposer à son client tous les biens correspondants à son cahier de charge. Passé ce délai, le mandat de recherche peut se renouveler via un accord entre eux.

Le chasseur est, dans la pratique, un agent immobilier particulier. En effet, il est soumis à la loi Hoguet. Ainsi, il ne perçoit aucune rémunération s’il n’y pas de transaction. En d’autre terme, le chasseur est payé seulement quand le client a trouvé son bonheur et que le contrat d’achat ou de location est signé.

Il ne prend donc pas en charge des biens immobiliers mais des personnes ou encore des projets, contrairement à un agent immobilier.

Chasseur de biens immobiliers, un métier qui commence à s’imposer

C’est un métier encore très jeune et qui présente un bel avenir. Il s’impose de plus en plus sur le marché de l’immobilier.

  • Un métier qui résulte de la mutation du marché de l’immobilier

Depuis des années, le marché de l’immobilier était un marché figé dont les principaux acteurs étaient les mêmes, les agences immobilières.

Cependant, avec l’avènement de l’ère de l’internet et du digital, la tendance commence à changer. Un nouvel acteur commence à se faire de la place dans ce gigantesque marché. Ce sont bien évidemment les chasseurs de biens immobiliers. S’aidant de la technologie actuelle, ils sont devenus un recours à bas prix pour les particuliers et les entreprises. Représentant plus de 35% des transactions immobilières de l’année 2016.

Aussi, on peut dire que le marché de l’immobilier du pays s’est tout simplement projeté sur le web. Il devient de plus en plus numérique. Cependant, à trop avoir le choix, on ne sait plus quoi choisir. Et c’est là qu’entre en jeu nos professionnels de la recherche qui présentent la meilleure option pour trouver un bien immobilier de qualité.

  • Chasseur de biens immobiliers, un métier en vogue

La côte de ce jeune métier peut s’expliquer par deux raisons bien simples. La première c’est son positionnement. En effet, c’est un métier qui est plutôt axé sur les acheteurs : le chasseur immobilier est en charge des clients et non pas des biens immobiliers. Il s’occupe de la recherche des biens existants sur le marché qui conviennent au cahier de charge du client.

La deuxième raison est le trait et les avantages que ce métier offre. Bien loin d’être un simple agent immobilier, le chasseur tisse des liens privilégiés avec ses clients.

Il est en charge de leur trouver un véritable espace où ils pourront vivre paisiblement. Une grande tâche est donc confiée au chasseur de biens immobiliers. Ses clients lui remettent toute leur confiance.

Du point de vue relationnel, il devient une personne  importante dans la vie de ces derniers. Par ailleurs, être chasseur immobilier permet d’ouvrir plusieurs portes dans le domaine de l’immobilier.

Les principales techniques d’un chasseur de biens immobiliers

Un chasseur immobilier est donc un professionnel dans la recherche de biens immobiliers. Mais comment doit-il procéder pour être le plus efficace ?

  • Internet, un incontournable pour les chasseurs de biens immobiliers

Le métier de chasseur de biens immobiliers est étroitement lié avec internet. En effet, il est apparu avec la globalisation de ce dernier. Un apprenti chasseur voulant évoluer dans ce vaste domaine doit obligatoirement maitriser les bases de la recherche sur la toile.

L’internet présente un énorme avantage : le gain de temps. Les plateformes dédiées à l’immobilier sur la toile ne cessent de se multiplier. Cependant, un vrai professionnel ne se limitera pas à des simples recherches sur ces plateformes qui sont devenues des classiques.

Il choisira d’investir dans des outils à la pointe de la technologie et conçus spécialement pour les différentes recherches qu’il devra mener dans le but de trouver le bien idéal. Ces outils demandent quelques savoir-faire spécifiques pour leur utilisation mais sont plus efficaces pour atteindre un but bien précis.

Il est quand même à remarquer que les anciennes méthodes sont toujours utilisées par bon nombres de chasseurs. Elles consistent à toujours se tenir informer de toutes les offres immobilières disponibles dans sa région. Pour ce faire, il faut se renseigner sur l’évolution du marché local de toute sa zone. Cette démarche permet aux chasseurs d’exprimer tous les besoins de leurs clients de façon claire et détaillée.

  • Le chasseur de biens immobiliers et les vastes réseaux d’agents immobiliers

Dans la pratique, chaque chasseur de biens immobiliers appartient à un gigantesque réseau œuvrant dans le domaine de l’immobilier.

Ce réseau peut être un réseau immobilier classique ou plus personnel. En effet, si théoriquement, la plateforme immobilière permet de trouver un grand nombre de biens immobiliers, il est impossible d’y trouver tous les biens qui sont disponibles dans toute la région.

Il est alors utile de s’informer auprès des divers agents immobiliers. De plus, via ce grand réseau, les chasseurs peuvent facilement trouver quelques perles rares.

Ainsi, avec le temps, un chasseur de biens immobiliers digne de ce nom doit se construire un bon carnet d’adresses pour son réseau. Il doit toujours se tenir au courant de l’évolution journalière de son marché, comme cela, il sera toujours le premier à connaitre la disponibilité des biens qui peuvent plaire à ses clients.

Il est intéressant de spécifier que ce vaste réseau n’est pas seulement constitué de personnes travaillant dans l’immobilier. En effet, des concierges ou des gardiens d’immeubles sont aussi une bonne source d’informations. Certains décorateurs et architectes peuvent aussi être d’une grande aide.

Comment devenir un chasseur de biens immobiliers professionnel ?

Le métier de chasseur immobilier est l’un des plus passionnants métiers dans le domaine de l’immobilier. Comment peut-on en devenir un ?

  • Les principaux rôles de ce professionnel de l’immobilier

Étant un chasseur, ce professionnel doit bien évidemment trouver les meilleures offres immobilières qui conviennent le mieux à son client. Pour ce faire, il s’aide grandement de son gigantesque réseau de communication.

Ainsi, ses principaux rôles sont :

  • Se faire mandater par un client. Ce dernier peut être une entreprise ou un particulier à la recherche d’un bien immobilier bien précis.
  • Analyser le cahier de charge de son client afin de bien identifier les besoins de celui-ci.
  • Prendre contact avec les agences immobilières pour s’informer sur le marché.
  • Se renseigner auprès des particuliers ayant des informations sur la disponibilité d’un bien immobilier susceptible de plaire à son client.
  • Consulter les petites annonces pour trouver les perles rares.
  • Utiliser son réseau d’information pour évaluer le marché.
  • Faire des visites dans les divers biens correspondants au cahier de charge de son client afin de vérifier les détails.
  • Proposer une visite des lieux à son client.
  • Mettre en relation son client et le propriétaire du bien en question pour finaliser la transaction.

 

  • Les qualités requises pour devenir un chasseur de biens immobiliers

Avant toute chose, un chasseur de biens immobiliers doit être une personne dynamique. En effet, pour ce travail, il doit multiplier les rendez-vous extérieurs ainsi que la visite des biens. Pour sa recherche, le chasseur est obligé de faire quelques séances de porte-à-porte.

Son emploi du temps est donc assez chargé. Ainsi, il doit aussi être un maitre de l’organisation. Pour ce métier, il faut également rester toujours disponible pour les besoins de ses clients mais aussi pour ceux de ses collaborateurs et informateurs car un jour ou l’autre, il faudra leur demander quelques informations utiles.

Pour bien servir les clients, le chasseur de biens immobiliers doit impérativement être un bon négociateur afin de négocier les plus bas prix pour le bien. En effet, dans certains cas, il ne suffit pas seulement de trouver l’exception. Il faut aussi faire que le prix soit compris dans la marge du client. Pour réussir dans son travail, il doit également être doté d’une bonne qualité relationnelle.

Cette dernière qualité lui permettra de se construire un réseau d’informations de premier choix qui lui sera très utile dans l’exercice de son travail. Avoir quelques relations dans les diverses agences situées dans sa zone d’activité ne pourra qu’améliorer sa vitesse de travail.

  • La carrière de chasseur de biens immobiliers et les possibilités d’évolution

Devenir un chasseur de biens immobiliers est un choix de carrière qui propose de nombreuses possibilités d’évolution. Au début, il doit commencer comme courtier travaillant dans l’immobilier et doit bien connaitre son terrain de travail : bien s’informer sur les évolutions du marché et connaitre tous les professionnels œuvrant dans le domaine.

Avec le temps et l’expérience, il pourra devenir un agent immobilier travaillant dans une agence ou même administrateur de biens immobiliers. Il peut aussi entre autre exercer son travail en étant indépendant.

A titre d’information, un chasseur de biens immobiliers qui débute dans le métier gagne en moyenne plus de 1 500 €.

  • Quelles formations choisir pour devenir chasseur de biens immobiliers ?

Pour devenir un chasseur de biens immobiliers professionnel, il faut avant tout avoir le sens du résultat. En effet, c’est un métier qui ne demande pas beaucoup de diplômes. Pour plonger dans ce vaste domaine, il est conseillé d’avoir un bac général car ce métier demande une bonne culture générale. Opter pour un bac STMG est aussi un choix qui peut se tenir.

Pour avoir une bonne base dans le domaine  et pour ne pas être dépaysé, il faut continuer quelques temps ses études pour l’obtention d’un BTS en professions immobilières. Choisir un BTS en alternance est le meilleur choix car il offre plus de chances pour travailler le plus tôt possible.

Ce choix de cursus offre l’énorme avantage d’offrir la possibilité de  se construire, dès le début de ses études, un bon carnet d’adresses et de développer sa connaissance du marché tout en percevant une rémunération.

Enfin, un BTS en professions immobilières permet, dès le début de sa carrière, d’avoir une carte professionnelle. Cette dernière indispensable si on veut travailler avec des entreprises.

Situation actuelle du métier de chasseur de biens immobiliers

De nos jours, le marché de l’immobilier est toujours en crise. Il est difficile pour les agences immobilières de se trouver des acheteurs potentiels. Le nombre de clients ne cessent de décroitre.

Cependant, depuis un certain temps, on remarque que de plus en plus de particuliers optent pour les services d’un chasseur de biens immobiliers.

Le métier de courtier immobilier est un métier plein d’avenirs car les clients sont de plus en plus attirés par leurs services.

Cependant, se lancer dans ce domaine présente quelques risques qu’il faut prendre en compte. Si certains y trouvent leur bonheur, d’autres n’ont tout simplement pas tenu le coup face à la concurrence.

En effet, ils sont soumis à la loi Hoguet : pas de transaction, pas de rémunération.

Vous pouvez aussi consulter nos articles sur la reconversion dans l’immobilier et peut-on déduire les frais de notaire.

Publicités