Les placements dans la pierre attirent toujours autant ! Et pour cause, ils ne présentent que des avantages. L’immobilier pend de la valeur au fil du temps et donne une large possibilité de rentabilisation.

Mais conscient que les risques sont tout de même présents, les investisseurs préfèrent se tourner vers les agences immobilières pour les aider à trouver la meilleure offre disponible sur le marché et négocier avec eux le prix net vendeur. Créer une agence serait donc devenu une valeur sûre. Encore faut-il connaitre toutes les démarches et les conditions pour ce faire.

Les assurances à avoir pour devenir courtier immobilier

coins-948603_1920(3)

Devenir courtier immobilier ne se fait pas du jour au lendemain. Il s’agit d’un métier à part entière avec ses propres codes déontologiques et ses règlements. Avant de monter votre activité, par exemple, la loi vous impose la souscription à plusieurs assurances responsabilités civiles.

  • Un RC pro classique

Toute activité professionnelle doit disposer d’une assurance RC pro ou Responsabilité civile professionnelle. Il s’agit d’un engagement qui vous assure un recouvrement en cas de vol ou d’effraction, mais pas uniquement.

Cette garantie peut également prendre en charge les conflits entre vous et les clients. Elle vous aide juridiquement et peut même couvrir vos fautes professionnelles si besoin est. Il vous suffit de vérifier les termes du contrat d’engagement.

  • Une garantie financière agent : pour qui ?

La RC Pro classique est obligatoire pour toute personne voulant ouvrir une agence immobilière. Mais à elle doit venir s’ajouter une garantie financière agent pour certains. Vous souhaitez jouer le rôle de plus qu’un simple intermédiaire dans les transactions ? Vous voulez assurer la gestion des fonds de vos clients ? Vous ne pouvez éluder la garantie financière agent. Cette dernière vous assure en cas de mauvaise gestion ou quand le client veut récupérer ses fonds.

  • Comparer les offres d’assurance : pourquoi ?

Les contrats d’assurance pour agence immobilière sont disponibles auprès de plusieurs prestataires. Aussi bien en ligne que sur le marché physique, vous n’avez que l’embarras du choix. Prendre le temps d’étudier de près chaque possibilité est de rigueur. En effet, les participations varient d’une entreprise d’assurance à une autre. Si vous ne souhaitez pas surcharger votre activité naissante, comparer les devis est la seule alternative.

En outre, ne vous contentez pas d’opter simplement pour la prestation la plus modique. La couverture des assurances est soumise à des conditions. Afin d’être sûr d’être couvert pour une large palette d’incident pro, chaque point du contrat doit être analysé.

Les pièces justificatives nécessaires pour la création d’une agence immobilière

write-593333_1920

Pour créer une agence immobilière, vous devrez justifier de quelques compétences et quelques années d’expérience. Il n’y a rien de tel que d’en apporter la preuve pour accélérer les démarches et augmenter vos chances de réussite.

Il est à noter que le tribunal des commerces est particulièrement exigeant quant à la qualité des personnes qui présentent une demande pour la création de ce genre de société. Ainsi, tout dossier manquant ne sera pas pris en considération.

  • Sur les compétences

Une agence immobilière ne peut être gérée par n’importe qui. Vous devez avoir un BAC+3 en droit, en économie ou encore en commerce pour présenter de ce genre de demande. Tel peut aussi être votre cas si vous disposer d’un DUT juridique avec une spécialisation immobilière ou un BTD profession immobilière avec une option comptabilité et gestion.

  • Sur l’expérience

Certains peuvent également ouvrir leur propre agence sont présentés ce genre de document. À la place, ils prouvent leur connaissance du marché par 3 ans à 10 ans d’expérience professionnelle minimum. Tout dépend de votre niveau d’étude.

Le stage devra se faire sous la surveillance d’un professionnel agréé. La lettre d’attestation devra être jointe à la demande.

  • Les assurances

Et comme il a déjà été susmentionné, toutes les agences immobilières doivent disposer de diverses assurances professionnelles. Une copie de ces engagements est obligatoire dans l’établissement de la demande.

  • La carte professionnelle

La carte professionnelle d’agent immobilier, qui est désormais valable pendant 3 ans, devra aussi être annexée à votre demande. Ce sera le gage de votre entier professionnalisme et de la légitimité de votre demande. Elle s’obtient sur demande à la CCI.

  • La demande en elle-même

Bien évidemment, une demande expresse et écrite devra être présentée. Il s’agit d’un formulaire à remplir auprès du tribunal de commerce et de l’industrie.

Avec elle, vous devrez avoir le statut officiel de votre société, et le numéro de compte bancaire pro, obligatoire pour tous les prestataires de service indépendant ou non, ainsi qu’un compte séquestre si vous comptez assurer la gestion du patrimoine de vos clients.

Les démarches à suivre

activity-2286443_1920

  • Faire une étude de marché

Agence immobilière ou non, tout projet professionnel commence inéluctablement par une étude de marché. Vous devez comprendre vos avantages par rapport aux autres prestataires disponibles sur le marché et choisir à bon escient votre zone d’intervention.

Une étude de marché est une démarche complexe. Elle nécessite minutie et professionnalisme. Ainsi, il est préférable de travailler avec des experts financiers et marketing pour ce faire.

  • À la recherche des fonds nécessaires

Afin d’être sûr de démarrer votre agence immobilière du bon pied, vous devez disposer de fonds nécessaire. Heureusement, de nombreuses banques proposent de nos jours des crédits professionnels avec des taux qui se négocient en fonction de votre profil. De quoi vous aider à trouver le matériel nécessaire pour votre agence et à payer les cautions de vos locaux professionnels.

  • Trouver une raison sociale

Une agence immobilière a besoin d’une raison sociale, ou d’un nom. Cette dernière doit être unique, non seulement parce que ce sera un point positif pour prospection, mais aussi parce que la loi l’exige.

Une fois que vous avez trouvé le titre de votre société, vous devez ensuite le déclarer officiellement afin d’être protégé contre les usurpateurs.

  • Faire une demande de carte professionnelle

Aucun prestataire ne peut se targuer de travailler dans le domaine de l’immobilier sans une carte professionnelle. Pour en faire la demande, vous devez disposer des assurances susmentionnées, d’un diplôme en droit, en commerce ou en économie, et adresser une demande à la Chambre de Commerce et de l’industrie.

  • La déclaration officielle de votre nouvelle activité

Pour la déclaration officielle de votre agence, vous devez vous adresser aux greffes du tribunal de commerce. À votre demande d’immatriculation aux registres de commerce et des sociétés devra être accompagnée votre carte professionnelle et votre assurance RC pro ainsi que la garantie financière agent si besoin est.  Vous recevrez ensuite votre numéro KBIS.

  • Prospecter pour augmenter ses chances de réussite

Mais attention, la déclaration officielle de votre activité n’est pas l’étape la plus difficile à passer. Vous devez ensuite prospecter afin d’optimiser les chances de réussite de votre agence !

Publicités