Le choix de votre isolant est le gage de votre confort, mais aussi de la modicité de vos factures d’énergie à chaque fin du mois. En effet, il ne suffit pas de peaufiner les ouvrants et les revêtements de sol et des murs afin de minimiser les déperditions de chaleur et garantir une bonne aération du bâti.

Il faut également prendre soin des éléments mêmes de la structure afin de vous assurer d’une bonne distribution de chaleur. Aussi, c’est une démarche que vous ne devez pas minimiser. Au jour d’aujourd’hui, vous avez plusieurs alternatives en la matière sur le marché.

house-167734_1280(5)

Ce qui vous aide non seulement à réduire le coût de vos travaux, mais également de personnaliser votre aménagement. Voici notamment quelques alternatives qui ont déjà fait leur preuve et qui ont fait l’unanimité aux yeux des particuliers.

La laine de verre ou la laine de roche

La laine de verre ou la laine de roche sont les isolants les plus connus dans le domaine de la construction immobilière. Ce sont notamment les accessoires d’origine minérale. Outre d’être à la portée de tous les budgets, elles sont connues pour leur efficacité et leur facilité de pose. S’adaptant à n’importe quel type de bâtis, elle assure une bonne aération de la pièce, même sous comble, tout en limitant les déperditions de chaleur.

Livrée en plaque, la laine de verre ou la laine de roche s’installe à l’intérieure même des murs. La durée et le devis de ce genre de travaux de finition varient en fonction de la pièce et des résultats attendus. En tous les cas, discrets, ce sont les alliés idéals pour les chambres et pièces à vivre que vous devez aménager.

Les PMR ou produits minces réfléchissants

Les PMR ou produits minces réfléchissants se déclinent en plusieurs sortes. En règle générale, ce sont des isolants minces multicouches dont le niveau de résistance varie en fonction des matériaux utilisés. Les professionnels de la construction optent en moyenne pour la feuille aluminium qui est beaucoup plus résistante et un peu plus naturelle.

Les PMR se déclinent actuellement en différentes marques et modèles. La meilleure alternative est celle qui combine à la fois feuille d’aluminium, couche de ouate de polyester et de polyéthylène. Ce qui donne au total un accessoire de 30 mm d’épaisseur. C’est un isolant sain et efficace.

Les isolants d’origine végétale

On assiste actuellement à une recrudescence des maisons vertes. Cela se traduit notamment par l’utilisation d’accessoires naturels pour le chauffage et la finition du bâti. Pour l’aménagement de la résidence, vous devez choisir en ce sens des isolants d’origines végétales ou naturelles bio sources.

Sur le marché, vous avez l’embarras du choix en la matière. Ce peut être notamment le classique chanvre, le liège, le feutre de bois ou encore la laine de coco ou la laine de lin. Livrée en bottes, leur installation peut prendre énormément de temps. Tout dépend de la taille de la pièce à couvrir.

Les isolants d’origine animale

Tout aussi naturel, mais peu connu à cause justement de son prix, il y a aussi la solution des isolants d’origine animale. On entend par la laine de mouton, les plumes ou bien d’autres. Ce sont d’excellents isolants qui limitent grandement les déperditions de chaleur et qui constituent une excellente solution contre les problèmes d’infiltration.

Naturel, entretien facile, durabilité dans le temps : les isolants de ce type semblent présenter énormément d’avantages. Sans compter que c’est un produit sain qui ne mettra pas en péril votre bonne santé.

Focus sur les produits recyclés

 Il est également possible de pencher pour les produits recyclés. C’est une manière comme une autre pour participer à la protection de l’environnement, tout en assurant le confort de votre maison. D’ailleurs, cette solution est de plus en plus prisée en matière de produits de finition d’une construction immobilière.

La plus connue en la matière est entre autres la ouate de cellulose qui est aussi un isolant naturel bio. Livrée en plaque, cette dernière est facile à poser et propose un rapport qualité-prix optimal, à condition bien évidemment de respecter les normes d’installation en vigueur. Une question qui ne se pose pas si vous faites appel à un chauffagiste pour la finition de vos travaux.

Le bois comme isolant : c’est possible !

Pour une isolation naturelle et efficace, certains penchent aussi pour le bois : fibres, laines ou copeaux. Ceci fait notamment partie des isolants naturels à utiliser à l’intérieur du bâti. C’est une alternative possible notamment pour l’aménagement des combles ou des sous-sols.

Tout dépend aussi de votre budget et du type de travaux que vous souhaitez faire. Une évaluation professionnelle des lieux avant de faire votre choix d’isolant peut être en effet une bonne idée afin de garantir le confort de votre intérieur.

Publicités