Primo accédant ? La tendance actuelle du crédit immobilier vous permettra plus de possibilités dans le domaine de l’investissement immobilier. Outre le taux extrêmement bas, la facilité d’accès aux crédits est un avantage pour les emprunteurs actuels qui voient leur capacité d’endettement augmenter.

Outre d’accéder simplement à la propriété, vous pouvez entre autres vous lancer dans l’investissement locatif. Non seulement c’est un excellent moyen pour accélérer la rentabilité de votre patrimoine, mais ce genre de placement présente également quelques intérêts en ce qui concerne la fiscalité. Les dispositifs de défiscalisation ont encore été prolongés pour cette année en tout cas.  Il reste à choisir le bon investissement.

Dispositif de défiscalisation : des conditions d’éligibilités

piggy-bank-2889042_1280(7)

Les principaux avantages des investissements locatifs restent les abattements fiscaux. En effet, au cours des années des lois et des dispositifs ont été mis à jour par l’État afin d’inciter davantage d’investisseurs dans ce domaine et pallier ainsi à la crise du logement qui sévit de plus en plus en France.

  • Applicables jusqu’en décembre 2019

Si auparavant, on pensait que les dispositifs de défiscalisation ne s’appliqueraient plus pour cette année, ils ont été reconduits pour la plupart jusqu’en décembre 2019. Les conditions d’éligibilité n’ont pas été revues. Tel est le cas par exemple pour la loi Pinel dans le neuf ou dans l’ancien, le dispositif Marlaux et bien d’autres encore.

  • Des conditions d’emplacement

Mais attention, ces abattements fiscaux ne profitent pas à tout le monde. Il faut entre autres respecter des conditions d’emplacement pour en profiter. Notamment, seuls les biens qui se trouvent dans les régions surpeuplées peuvent tomber sous le joug des abattements fiscaux. Tel est le cas de la zone A et B. la liste des régions éligibles est disponible en ligne gratuitement. De quoi vous faciliter les recherches.

  • Une relocation pour plusieurs années sans condition de ressources

Autres conditions pour profiter des avantages des dispositifs de défiscalisation : la relocation sur 9 ans minimum et sans condition de revenus. Le bail peut s’étirer jusqu’à 12 ans si besoin. Vous pouvez relouer à des connaissances ou à des membres de la famille.

  • Un plafonnement du loyer

Pour le dispositif Pinel entre autres, vous devez aussi respecter un plafonnement de loyer pendant la relocation. Le but des dispositifs de défiscalisation n’est pas uniquement de favoriser les investissements locatifs, mais également de protéger le droit des locataires au faible revenu : leur permettre d’accéder au logement plus simplement.

  • Les avantages fiscaux à attendre

Mais respecter ces termes en vaut la chandelle. Notamment, vous pouvez profiter d’un abattement pouvant aller jusqu’à 30 000 euros sur 9 ans.

Appartement ou résidence de luxe : quel est le plus rentable ?

apartment-406901_1280(5)

Mais il reste une question importante : pour un primo accédant, quelle est la meilleure idée : l’appartement ou la résidence de luxe ?

  • Tout dépend des régions

Tout dépend en fait de la région dans laquelle vous allez acheter. À Lyon par exemple, les appartements sont plus tendance. Tel est également le cas dans la capitale et la majorité des grandes villes.

Dans les régions périphériques, vous avez davantage de choix en termes de résidence de luxe.

  • Tout dépend de votre public cible

Le choix du meilleur premier investissement locatif dépendra aussi du public que vous souhaitez ciblé avec votre bien. Pour louer à une famille, il est évident que vous aurez besoin d’un maximum d’espace. Au contraire, si vous ciblez les jeunes locataires, un appartement tendance et confort suffira amplement. Dit autrement, vous devez définir en amont vos besoins.

  • Les influences de la chute du marché des crédits immo

La chute du marché des crédits immo influente lourdement la tendance immobilière dans l’investissement locatif pour les primo ascendants. En effet, avec une capacité d’emprunt optimisé, vous pouvez vous permettre davantage de choses et opter pour des biens à grande superficie, et ce, pour le même capital qu’il y a 10 ans. Pourquoi ne pas en profiter et acheter directement une grande maison.

Choisir son investissement en fonction de l’emplacement

money-2696219_1280(4)

L’emplacement est un détail important dans le choix de votre investissement locatif, et ce, primo ascendant ou non.

  • Un quartier agréable à vivre

Optez entre autres pour un quartier agréable à vivre. Les infrastructures à proximité, le calme et la sécurité ainsi que la qualité du voisinage et de l’environnement peuvent impacter sur la valeur vénale de votre patrimoine.

  • Un quartier tendance

Bien évidemment, vous seriez davantage tenté par les quartiers tendance. Les offres sont plus nombreuses. Ce qui vous laissera plus de choix.

  • Pourquoi éviter Paris et les grandes métropoles ?

Par contre, malgré le côté tendance et pratique de la capitale et des grandes métropoles, ces villes ne constituent pas de bonnes alternatives pour un premier investissement locatif. Et pour cause, la tension immobilière y est beaucoup plus présente. Rien qu’à Paris par exemple, le prix du m2 avoisine actuellement les 10 000 euros en moyenne. Malgré la tendance actuelle du crédit immo, cela reste trop chère pour un primo accédant.

  • Se laisser guider par les courtiers immobiliers

Le meilleur moyen pour trouver rapidement votre premier investissement locatif reste encore de se laisser guider par les courtiers immobiliers. Ils connaissent le marché du bout des doigts et peuvent négocier pour vous des biens de qualité à moindre coût.

Acheter pour relouer, mais aussi pour revendre

key-2323278_1280(21)

Certes, vous achetez pour relouer, mais vous devez également penser à la revente future du bien.

  • L’immobilier : un investissement sur le long terme

En effet, l’immobilier est un investissement sur le long terme. Vous ferez davantage de bénéfices en détenant une propriété pendant plusieurs années et revendre. IL faudra choisir votre propriété en fonction de cela : un bien qui prendra facilement de la valeur dans quelques années.

  • Envisagez les quartiers boudés par certains investisseurs : pourquoi ?

Vous pouvez entre autres envisager les quartiers boudés par certains investisseurs. Et pour cause, ces derniers peuvent devenir très tendance dans les prochaines années, ce qui impactera sur la valeur du m2 à la revente. Attention cependant, vous devez vous faire accompagner par un courtier pour identifier les meilleures régions dans lesquelles investir et ne pas risquer votre placement immobilier.

  • Focus sur la qualité des biens

Il importe également de prendre en considération la qualité des biens à acheter. Outre l’emplacement, l’environnement, il faudra s’attarder sur l’année de construction, la qualité de l’entretien au fil des années, etc.

  • Les biens avec travaux : une bonne ou une mauvaise idée ?

Les biens avec travaux présentent entre autres un risque : celui d’engager des frais supplémentaires dans la remis en état des lieux. En outre, les chantiers peuvent durer des années. Ce qui est un luxe qu’un primo ascendant ne devrait pas se permettre. Malgré un prix attractif, les investissements locatifs dans un bien en cours de finition ne sont donc pas conseillés.

  • Investissement dans le neuf ou dans l’ancien ?

Enfin, dans la mesure du possible, investissez dans le neuf. Les formalités administratives prennent moins de temps. En outre, les frais de notaires vous couteront moins cher. Il n’y aura pas à transférer une propriété d’une personne à une autre.

Publicités