Lorsque l’on décide de vendre un bien immobilier, on sait d’ores et déjà que la totalité de la somme engendrée par la vente ne sera pas directement reversée sur son compte puisque plusieurs frais doivent être pris en charge durant le processus de vente. Parmi ces frais, il y a notamment les frais d’agences qui seront variables d’une agence à l’autre.

Une obligation de clarté

detective-1424831_1280(2)

Une vente en agence immobilière classique implique qu’un pourcentage du prix de vente soit reversé à l’agence comme rémunération. Généralement, cette vente en agence immobilière coûtera entre 3% et 10% du prix de vente selon les agences.

Il existe également des systèmes à prix fixe proposés dans certaines agences comme l’agence immobilière Hosman. Une vente en agence immobilière à prix fixe repose sur un autre système, cela implique qu’un montant fixe sera prélevé une fois la vente effectuée au lieu d’un pourcentage.

Dans un cas comme dans l’autre, l’agence a pour obligation d’afficher clairement son prix à frais fixes ou son pourcentage afin que le client puisse savoir dans quoi il met les pieds dès le départ. Ainsi, si vous projetez d’effectuer une vente en agence immobilière et que la rémunération de l’agence n’est pas clairement affichée physiquement ou sur le site internet de l’agence rien ne sert de poursuivre à moins que l’on ne soit en mesure de vous fournir une réponse claire dès le départ.

En effet, inutile de se lancer dans le processus de vente en agence immobilière si la rémunération demandée par cette dernière ne vous convient pas (plus d’informations sur le blog spécialiste de l’immobilier 123immo).

Frais fixe ou pourcentage ?

question-mark-2123967_1280(15)

Généralement, effectuer une vente en agence immobilière implique bien souvent de donner l’exclusivité de l’opération à l’agence choisie (sauf dans des cas plus rares, qui permettent de solliciter plusieurs agences et la rémunération reviendra à celle qui parviendra à vendre le bien). Dans tous les cas, il conviendra de choisir entre une agence immobilière classique (avec rémunération par pourcentage donc) ou une agence immobilière à frais fixes.

Si la rémunération par pourcentage peut paraitre plus intéressante de prime abord, c’est en fait tout le contraire. En effet, les agences immobilières à prix fixe proposent bien souvent une rémunération inférieure. Par exemple, une maison que l’on souhaitera vendre 200 000€ avec une rémunération de l’agence à 6% représentera 12 000€, c’est déjà beaucoup plus que les 5000€ qui sont en général le maximum demandé par les agences immobilières à frais fixe.

Plus que les économies réalisées, le traitement du client sera aussi très différent entre une agence avec pourcentage et une agence à frais fixes. En effet, l’agence avec comme rémunération un pourcentage du prix de vente aura tendance à privilégier les biens les plus onéreux puisque ce sont ceux qui seront les plus susceptibles de rapporter davantage à l’agence.

À l’inverse, l’agence à frais fixe a autant à gagner quel que soit le type de bien et sa valeur, le traitement accordé à chaque client sera donc beaucoup plus équitable et ce sera d’autant plus appréciable lorsque l’on souhaite vendre un bien de faible ou de moyenne valeur par rapport aux autres biens proposés par son agence.

Enfin, l’agence à frais fixes aura aussi l’avantage d’être une véritable experte de la gestion de biens en ligne. En effet, il s’agit bien souvent d’agences en ligne, et ce modèle rencontre un franc succès. La présence en ligne de son bien sera donc beaucoup plus impactante et il sera encore plus facile pour les personnes à la recherche d’un bien de tomber dessus.

Quelques conseils pour réduire le pourcentage de vente d’une agence immobilière

mindmap-2123973_1280(18)

N’étant pas encadrés par la loi, les frais d’agence sont librement fixés par les agences immobilières. Celles-ci ont juste une obligation de transparence, qui les oblige à afficher leur pourcentage de vente, de façon lisible, dans leurs locaux. En général, un pourcentage correspond à une tranche de prix de vente. Il diminue au fur et à mesure que le prix de vente du bien immobilier est élevé. Le barème est donc dégressif.

Ainsi, si la valeur du bien est inférieure à 50 000 euros, il n’est pas rare de voir une agence immobilière prendre un pourcentage de 15%, voire plus, du prix de vente. Par contre, pour un bien immobilier qui coûte 100 000 euros, les frais d’agence sont, en moyenne, de 8%. Ils descendent jusqu’à 5% pour un bien immobilier à 500 000 euros ou plus.

Même si les frais d’agence sont déjà affichés dans les locaux des agences immobilières, il est toujours possible de les négocier pour les faire baisser au moment de la signature du mandat de vente. Voici quelques solutions pour faire des économies sur les frais d’agence immobilière.

  • Comparer les offres des agences

Les commissions peuvent être différentes d’une agence à une autre. Il est donc important de bien les comparer et faire jouer la concurrence avant de signer un mandat de vente. Il est, aujourd’hui, très facile de savoir les tarifs et les services proposés par les agences immobilières en ligne.

  • Le mandat exclusif pour faciliter la négociation des frais d’agence

Il existe 2 types de mandat de vente d’un bien immobilier : le mandat simple et le mandat exclusif. Avec ce deuxième type de mandat, l’agence immobilière est sûre de percevoir un pourcentage en cas de vente, puisque la vente du bien est confiée à elle seule. A l’inverse, avec un mandat simple, le propriétaire du bien peut signer un mandat de vente avec plusieurs agences et seule l’agence qui réussira à conclure la vente recevra une rémunération.

En négociant les commissions en invoquant le mandat exclusif, il y a de fortes chances que l’agence accepte. Elle sera plus intéressée à travailler avec une commission moindre que de travailler sans être sûr d’être payée lors de la conclusion de la vente.

Une fois la meilleure offre trouvée, il va falloir signer un mandat de vente. C’est celui-ci qui permettra à l’agence immobilière de vendre le bien au nom et pour le compte du propriétaire. Aucune commission ou avance n’est à payer avant la conclusion de l’acte de vente chez le notaire. Le paiement du pourcentage de vente de l’agence se fera le jour de la signature de l’acte authentique.

Publicités