Le choix du type de chauffage dépend en grande partie de l’état de votre logement. En effet, certains types ne sont pas adaptés aux anciennes maisons. De plus, les types de chauffages existants dans ces maisons ne sont plus utilisés à l’heure actuelle. La technologie a connu une évolution pour offrir plus de confort et pour être plus économique.

Comment donc bien choisir le type de chauffage à utiliser dans votre bien immobilier ? Pour se tenir à chaud durant la période hivernale, le marché vous propose un grand choix de systèmes de chauffage. Le choix de ce dernier dépend d’un grand nombre de paramètres. Cet article vous propose de découvrir les systèmes de chauffage généralement utilisés pour chauffer une maison et aussi vous aide à trouver le système qui vous convient le mieux.

Quelques conseils pratiques pour trouver un système de chauffage adapté à son logement

 

Pour profiter d’un minimum de confort dans sa maison, il est indispensable de se munir d’un système de chauffage. Ces systèmes ne cessent d’évoluer et sont plus performants que jamais. Dans une maison, un tel système est souvent de type individuel tandis que dans un immeuble ou une copropriété, le système de chauffage est un système collectif.

Il est toutefois à remarquer qu’un système collectif ne signifie pas que la facture l’est aussi. En effet, depuis 1974, les immeubles à chauffage collectif ont l’obligation de proposer des frais individualisés.

Quelles sont les paramètres entrant dans le choix du type de chauffage ?

Les critères de choix d’un système de chauffage sont :

  • Le type d’installation:

Pour le chauffage au gaz, au fioul ou au bois, il est nécessaire d’avoir une chaudière. Il faut alors prévoir un budget conséquent car l’installation de ce dispositif est relativement élevée. En effet, quelques travaux sont à effectuer durant la pose de la chaudière et l’installation du réseau de distribution. Les systèmes de pompe à chaleur sont également très coûteux car ils demandent des installations supplémentaires et complexes. Pour une solution à moindre coût, il est intéressant d’opter pour un système de chauffage électrique. En effet, la pose d’un radiateur électrique est beaucoup moins onéreuse et pour la mise en marche, il suffit de le brancher sur une prise secteur.

  • L’efficacité :

Le principal avantage d’un chauffage électrique reste la rapidité. Dès qu’on le branche, la température commence à augmenter. Cependant, il souffre d’un énorme inconvénient : ce système n’offre pas une distribution homogène de la chaleur. Pour plus d’efficacité, il est préférable de choisir des systèmes plus performants tels que les pompes à chaleur, le gaz ou le bois.

  • L’utilisation :

Pour profiter d’une utilisation plus pratique, il est plus avantageux de miser sur un chauffage électrique. De plus, certains de ces systèmes disposent de quelques nouvelles technologies rendant leur utilisation beaucoup plus pratique : la possibilité de réglage et de programmation.

  • Le stockage:

Les systèmes de chauffage à fioul, à bois ou biomasse requièrent la mise en place d’un emplacement spécifique pour le stockage des combustibles. Ils sont donc moins pratiques que le gaz, l’électrique ou la pompe à chaleur si l’on ne dispose pas d’un emplacement supplémentaire.

  • L’esthétique:

Pour ce qui est de l’esthétique, c’est le système de chauffage électrique qui se démarque le plus. En effet, divers modes de radiateurs électriques sont disponibles. On peut dont choisir sur une large gamme de design et de couleurs.

En général, ce sont les systèmes de chauffage électrique et à gaz qui sont les plus utilisés en ville. Cependant, de plus en plus de personnes s’orientent actuellement dans l’utilisation de l’énergie renouvelable pour se chauffer.

  • Le système de chauffage électrique

Ce système dispose d’une large gamme d’appareils tels que les convecteurs ou encore les panneaux rayonnants. Il présente deux principaux avantages : le coût et la simplicité d’utilisation. En effet, il faut juste le brancher au secteur. De plus, il est facilement réglable et il peut se programmer pour une utilisation plus autonome.

Toutefois, le système de chauffage électrique est loin d’être le système idéal. Il présente de nombreux inconvénients dont le principal est sans aucun doute sa consommation en énergie. Les fins de mois seront donc plus salées que d’habitude. Un tel système est 20 à 25% plus  » vorace  » que le gaz.

Pour se tourner vers le chauffage électrique, il est préférable de bien étudier l’isolation du logement pour éviter autant que possible les pertes. Les personnes qui vivent dans de petits espaces sont les plus avantagées. Il faut cependant savoir que l’évolution technologique du radiateur électrique a permis de diminuer cette grande consommation en énergie.

  • Le système de chauffage au gaz

Le chauffage au gaz est un système beaucoup plus économique que la solution électrique. Il est aussi plus écologique. Ce dispositif propose un rendement intéressant. Son efficacité n’est plus à vérifier. Enfin, le chauffage au gaz est plus résistant. C’est un investissement à long terme.

Il présente quand même un inconvénient majeur : le prix. Son installation est beaucoup plus onéreuse. De plus, il faut résider dans un logement assez proche de la ville pour bénéficier du gaz de ville.

  • Le chauffage au fioul

Le fioul est l’option idéale pour les logements qui ne sont pas au réseau de distribution de gaz. Il propose une bonne répartition de la chaleur et fonctionne tout au long de la journée.  Par contre, pour ce qui est de la question économie, c’est une toute autre histoire. En effet, le prix du fioul ne cesse d’augmenter et le prix de l’installation est aussi exorbitant que ce du chauffage au gaz.

  • Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est un type de chauffage très écologique. Sur le marché, on rencontre généralement deux types : le chauffage avec un poêle et celui avec une cheminée. Le prix de ce système ne varie pas beaucoup et celui du combustible est très abordable. En optant pour l’installation d’un récupérateur de chaleur, on peut améliorer le rendement du système.

  • Le chauffage solaire

L’utilisation de l’énergie solaire est de plus en plus en vogue ces derniers temps. C’est une énergie totalement gratuite et très écologique. Son principal inconvénient reste son prix d’installation. De plus, pour rattraper le décalage qui est fréquent, il faut disposer d’un système de chauffage solaire d’appoint.

  • La pompe à chaleur

Ce système utilise le système de géothermie. Il restitue donc plus d’énergies qu’il ne consomme. Son rendement est moins efficace durant les périodes extrêmement froides. Durant ces périodes, il est donc grandement conseillé de se munir d’un système de chauffage d’appoint. Les pompes à chaleur sont moins polluantes et surtout plus économiques. Ce sont des systèmes permettant de chauffer et de rafraichir quelques pièces de votre logement.

  • Les systèmes de chauffage moins répandus

Le système de chauffage à la biomasse exploite l’énergie que dégage la combustion des matières organiques d’origine animale et végétale. C’est un système peu polluant par rapport aux autres systèmes utilisant l’énergie fossile. Son prix ne varie pas beaucoup.

Le chauffage par plinthe s’apparente au système de plafond chauffant ou encore les murs chauffants. On peut opter pour deux types de chauffage par plinthe : l’électrique et le chauffage par radiateur à eau.

Quels sont les meilleurs chauffages du point de vue économique et confort ?

Il est important de bien choisir son système de chauffage. De nos jours, la tendance est tournée vers le chauffage écologique. Comment se décider ?

  • Quelques notions de confort

Le niveau de confort est-il le même pour tous les systèmes de chauffage ? La réponse est bien évidemment non. De tous les types de systèmes, on peut distinguer diverses formes de diffusion de la chaleur. On peut ainsi citer le transfert de chaleur par convection ou par rayonnement.

Cette échange de chaleur peut se faire avec ou sans inertie. Il y a aussi les petits radiateurs électriques qui sont très utiles pour chauffer un petit espace. Enfin, pour plus de confort, il est aussi envisageable d’installer des planchers chauffants à très basse température.

  • Les émetteurs de chaleur

Quels sont les émetteurs de chaleur qui proposent le plus de confort ? Il est difficile de répondre à cette question. En effet, le confort que chacun ressent pour un type d’émetteur est purement subjectif. Cependant, certains facteurs de confort sont universels : la qualité de l’isolation qui permet de faire de l’économie sur votre facture de fin de mois, l’homogénéité de la distribution de la température et une ventilation bien étudiée. Le convecteur électrique, l’aérotherme et le ventilo-convecteur ne permettent pas de profiter de tous ces avantages.

Le système qui se démarque par ses nombreuses qualités est la boucle d’eau chaude que l’on peut associer avec une source d’énergie renouvelable. Le solaire est le plus utilisé pour ce système. Le panneau solaire peut ravitailler la maison en eau chaude sanitaire et servir de système d’appoint pour fournir plus de 30% du chauffage. Le dispositif idéal est un générateur de chaleur que l’on coupe avec un planché chauffant et bien évidemment des panneaux solaires comme source d’appoint.

Maisons neuves et anciennes, comment choisir le mode de chauffage idéal ?

Afin de bien maitriser les factures d’électricité à la fin du mois, il est très important de bien respecter les critères de choix du système de chauffage. Ceux-ci diffèrent suivant l’état de votre logement.

Quel système pour une maison ancienne ?

Lors de la détermination du système de chauffage, il est conseillé de toujours vérifier la qualité de l’isolation de la maison. Cette démarche est aussi valable pour les logements neufs. Il faut alors considérer toutes les pertes de chaleur. Selon l’ADEME,  plus de 30 % des pertes de chauffage se situent au niveau du toit de la maison.

Les murs, quant à eux, laissent, en général, passer plus de 25% de chaleur. Il est donc capital de bien isoler thermiquement ces endroits clés de la maison. En effet, installer un performant système de chauffage ne vous sera d’aucune utilité si plus de 50% des chaleurs sont évacuées.

Si votre maison dispose d’une cheminée à foyer ouvert, il vous est plus avantageux d’opter pour l’insert de cheminée. Cette solution est d’autant plus sécuritaire car elle réduit grandement le risque d’incendie. De plus, le taux de pollution de votre logement sera très bas.

Pour le chauffage d’appoint, optez pour le poêle de bois.  C’est le plus judicieux choix en terme de coût et d’économie. En effet, le bois est le combustible le moins cher sur le marché. Le coût de cette installation est abordable et vous y gagnez en performance. Il est aussi envisageable d’investir dans une pompe à chaleur. C’est une option idéale pour chauffer une grande salle.

Comment chauffer efficacement une maison neuve ?

Avant de se lancer dans le projet d’installation d’un système de chauffage pour un logement neuf, il est important de savoir qu’ils sont soumis à la règlementation thermique 2012. Celle-ci vise à fixer l’énergie consommée par chaque nouveau bâtiment à 50kWhep/m2/an. De plus, une nouvelle réglementation sera en vigueur d’ici l’année 2020. Elle favorisera les immeubles à « énergie positive » ou  les immeubles qui produisent plus d’énergie qu’ils ne consomment.

Pour une maison neuve, dès la phase de construction, il est important de bien étudier son orientation. En effet, une exposition Sud est beaucoup plus avantageuse pour l’optimisation de sa consommation énergétique. Il est aussi intéressant de disposer de quelques surfaces vitrées afin que la chaleur puisse pénétrer le logement.

Le choix du système de chauffage à installer dépend aussi de votre situation géographique. En effet, pour des endroits très ensoleillés, pas la peine d’investir dans un coûteux système. Cependant, il est très important de bien étudier le dispositif d’isolation de la maison. Un système de chauffage parfait permettra de combiner le chauffage de la maison et sa production d’eau chaude sanitaire. Certains types de chauffage sont conseillés par le RT 2012. Ils peuvent proposer des rendements qui dépassent les 110%.

Vous pouvez consulter nos articles sur la différence entre un compromis et une promesse de vente et le métier de chasseur de biens immobiliers.

Publicités