Vous quittez votre logement ? Nos conseils pour résilier vos abonnements

Prendre un logement engendre la souscription de nombreux abonnements. Électricité, gaz ou encore connexion internet, vous avez forcément besoin de toutes ces prestations. Lorsque vient le moment de déménager, vous devez alors soit transférer vos abonnements, soit les résilier. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment résilier les abonnements de votre logement.

Que dit la loi concernant la résiliation des abonnements ?

Selon le Code de la consommation, la résiliation d’un contrat passe impérativement par l’envoi d’un courrier avec accusé de réception à l’opérateur. En ce qui concerne les contrats de consommation disposant d’une clause indiquant la reconduction tacite du contrat dès lors que la période d’exécution du contrat est écoulée, il faut savoir que la loi Hamon apparue en Mars 2014 protège les droits des consommateurs.

Désormais, les professionnels ont obligation d’informer le consommateur de l’arrivée prochaine de la fin du contrat, et de leur possibilité de résilier ce dernier.

Résilier votre abonnement mobile et votre abonnement internet 

En souscrivant un abonnement téléphonique, vous vous engagez généralement sur une période de 12 ou 24 mois. La plupart de ces contrats disposant d’une clause de reconduction tacite, il continuera une fois arrivé à terme, mais vous serez alors en droit de le résilier.

Pour cela, il vous suffit de contacter votre service client avant l’échéance, et de demander la résiliation. Il vous sera peut-être alors demandé d’envoyer une lettre de résiliation par courrier en recommandé de préférence.

Si vous désirez vous décharger de toutes les démarches nécessaires, vous pouvez également faire appel à une société spécialisée dans la résiliation, telle que Sepastop par exemple.. Cette start-up vous permettra d’obtenir en quelques clics et gratuitement votre lettre de résiliation personnalisée.

Concernant votre abonnement internet, sachez que les conditions générales peuvent varier d’un prestataire à un autre. Pour cela, il est nécessaire de vous renseigner afin de connaître votre durée d’engagement.

Par exemple, vous pouvez résilier si vous avez un motif valable de résiliation comme votre ligne ADSL marche mal et que vous souhaitez arrêter le contrat par rapport à ce préjudice. Mais ce n’est pas si simple que ça car suite à des plaintes des clients, les fournisseurs d’accès à internet font la sourde oreille.

Pour les contrats sans engagements avec vos fournisseurs d’accès à internet, il est en général assorti d’un engagement de durée. Il y a des offres sans engagements mais il faudra payer en contrepartie une somme d’une petite centaine d’euros pour pouvoir  » résilier « . Donc sans engagement oui mais qui génère quand même des frais derrière !

En ce qui concerne les contrats avec engagement (12 mois ou 24 mois), là nous arrivons dans la partie la plus complexe. Si vous n’avez pas de problème avec votre opérateur ou votre ligne, vous ne pouvez pas résilier. Sauf pour les conditions générales de vente, vous devrez regarder les clauses de votre contrat. Elles peuvent être: un déménagement dans une zone pas couverte par votre fournisseur, la perte de votre emploi ou encore une mutation professionnelle.

Résilier son contrat d’électricité

Ce qu’il faut savoir c’est que la résiliation d’un contrat d’électricité sera toujours gratuite !

Il faudra dans un premier temps que vous contactiez votre fournisseur d’électricité avant votre date de départ et lui mentionner également quand sera la date précise du départ.

Le jour J, il faudra les appeler pour leur indiquer votre relevé de compteur. Il n’y aura pas de frais de résiliation, seulement des frais pour clôturer le compte.

Résilier son contrat pour l’eau potable

Si vous résidez dans un appartement ou un immeuble, il est possible que le contrat de fourniture d’eau soit collectif. Dans ce cas là, avant de quitter votre appartement, vous devrez contacter le syndic si vous êtes propriétaire, ou le propriétaire ou votre agence immobilière si vous êtes en location.

Si votre contrat est individuel, vous devez prévenir votre distributeur d’eau et résilier le contrat. Il n’y a généralement pas de préavis et le contrat prend effet le même jour !

Publicités