Au moment de vendre un bien immobilier, chacun est soucieux de faire une opération financièrement intéressante. Le fait d’entreprendre une rénovation peut paraître superflu.

Pourtant, si l’on respecte quelques conseils et principes, la vente sera d’autant plus rapide et optimisée que vous aurez pris le soin de proposer un bien impeccable.

Pourquoi entreprendre des travaux avant la vente ?

housebuilding-3370969_1280(9)

L’usage d’un appartement génère forcément une usure voire quelques dégradations. Que vous ayez occupé votre logement ou que vous l’ayez placé en location, il a subi les outrages du temps.

Or, les acquéreurs recherchent le plus souvent des biens leur inspirant confiance. L’état général de votre bien est une des clés d’une vente réussie, qui permettra par les potentiels acheteurs, l’estimation du prix de votre bien immobilier.

Les défauts, marques d’usure ou petites dégradations peuvent vous sembler négligeables. Ce sont pourtant autant d’arguments qui peuvent se retourner contre vous lors de la négociation et pénaliser la vente.

Tout ce que vous ferez en matière de rénovation vous sera profitable : vous supprimerez les défauts susceptibles de bloquer la vente ou de légitimer une baisse de prix.

Pour que cet effort de rénovation ne tourne pas au cauchemar, il suffit de bien cibler ce que vous entreprendrez.

Quels choix privilégier ?

dilapidated-983952_1280(12)

Avant tout, il faut vous préoccuper de tout ce qui relève des normes en vigueur. Cela concerne principalement les installations électriques et thermiques. Un acquéreur qui se voit obligé de prévoir un budget pour engager des frais dans ce domaine se détournera probablement de votre bien.

La deuxième priorité concerne le gros œuvre et l’état des murs et fondations. Veillez à ce qu’il n’y ait aucune trace de dégât des eaux ou fissure dans les murs. En somme, votre bien doit être sain. Il est primordial de ne pas envisager de faire de la décoration si votre appartement n’est pas avant tout en parfait état dans sa structure. Ne cherchez pas à « cacher la misère ».

Si ces deux postes sont satisfaisants, n’hésitez pas à valoriser votre appartement par des améliorations intérieures. Il convient de susciter l’envie d’acheter et de proposer un bien actuel ou suffisamment neutre pour que les acquéreurs potentiels puissent s’y projeter aisément.

  • Rénover cuisine et salle d’eau. Les pièces comme la cuisine et la salle de bain peuvent être modifiées à moindre coût. Les revêtements adaptés (peintures, crédences, carrelages…) peuvent vous permettre de redonner de la modernité à une pièce dont le mobilier ou le carrelage a vieilli.
  • Repeindre des murs marqués par le temps ou aux couleurs trop vives. Les murs donnent à un appartement son atmosphère d’ensemble. Rien de plus pénalisant pour vendre que des murs sales ou tâchés. Cela donne le sentiment à l’acquéreur que l’ensemble est négligé. N’hésitez pas à opter pour des tons neutres (gris clair, beige, blanc cassé) en particulier pour les pièces de vie. Ces couleurs ont l’avantage d’être compatibles avec tous les styles de mobilier et permettent à l’acquéreur potentiel de se projeter plus aisément.
  • Changer des sols trop usés. Le seul revêtement de sol qui supporte bien de vieillir est le parquet massif. Les autres types de sols peuvent rapidement nuire à l’apparence de votre appartement. Si vous avez des moquettes, mieux vaut les retirer. Elles sont devenues obsolètes et peu d’acheteurs en sont friands. Vous pouvez opter pour des revêtement vinyle d’excellente qualité qui rénovent totalement une pièce à peu de frais. Veillez à l’harmonie des sols dans tout l’appartement.

Quel coût prévoir ?

savings-2789092_1280

Les coûts sont très variables selon la nature de la rénovation à entreprendre. Si vous devez vous attaquer au gros œuvre, l’impact financier ne sera pas le même que pour la simple modification du sol d’une salle d’eau. Dans tous les cas, évaluez avec précision le budget nécessaire et établissez des priorités.

Il convient en outre d’être bien renseigné sur les prix du marché. Il faut que votre appartement, après travaux, soit bien positionné au juste prix. Ne prenez pas prétexte des investissements que vous aurez faits pour proposer à la vente un bien surévalué.

A partir de là, fixez-vous un budget à ne pas dépasser et respectez-le. Si votre appartement a été bien entretenu, vous pouvez ne pas dépasser 2 à 3% du prix de vente. S’il nécessaire de procéder à des mises au norme, le coût sera forcément plus important.

Faire appel à des professionnels

construction-worker-569149_1280(2)

La sollicitation de professionnels du bâtiment est le plus souvent une bonne option. Certaines entreprises regroupent des rénovateurs qui ont fait de cette spécialité leur activité principale. A moins que vous soyez très bricoleur et que vous ayez déjà de réelles compétences dans le domaine du bâtiment, mieux vaut faire confiance à ceux dont c’est le métier.

Vous serez parfois surpris du fait que certains devis pour vos travaux ne soient pas excessifs. Il faudra de toutes façons faire établir plusieurs devis. Les professionnels disposent de prix adaptés auprès des fournisseurs : vous n’aurez pas cette chance en achetant vous-même vos matériaux. Il faut prendre le temps de comparer les offres des professionnels et le prix à l’achat de tout ce dont vous aurez besoin pour mener à bien votre tâche de A à Z.

Publicités