Vous avez opté pour un crédit immobilier pour la réalisation de vos projets d’investissement ? Vous faites bien ! Actuellement, les taux sont intéressants, si bien que vous n’êtes plus le seul désormais à en faire de même. Mais attention, pour la réussite de votre demande de crédit auprès des banques, en ligne ou physiques, vous devez avoir une assurance emprunteur.

À celle-ci peut venir s’ajouter quelques garanties personnelles ou réelles en sus afin d’optimiser vos chances d’obtenir un crédit immo. En tous les cas, la recherche et la négociation de votre assurance prêt immobilier peuvent impacter grandement sur la qualité de votre profil et le TAEG de votre contrat. Voici quelques must know sur ce sujet.

Renégocier son contrat d’assurance emprunteur parce qu’on a le choix

purchase-3113198_1280(3)

L’assurance pour un prêt immobilier est certes obligatoire, mais les conditions pour en souscrire ont largement changé depuis quelques années.

  • Les banques n’ont plus le monopole

Depuis 2015, la mise en application de la loi Lagarde, vous avez le choix pour ce qui est du choix de votre assurance de prêt immobilier.  Les banques n’ont plus le monopole en la matière. Vous pouvez en effet vous adresser à des entreprises d’assurance classique pour couvrir votre emprunt et négocier par la même occasion des quotités moins chères.

Ce faisant, la loi Lagarde encourage la concurrence entre les différents prestataires. Ce qui devrait impacter sur la valeur du marché des assurances emprunteurs.

  • Faire valider votre contrat assurance emprunteur auprès de la banque

Attention toutefois, vous devez faire valider votre contrat de couverture de prêt immobilier auprès de votre banque. Il en va de la réussite de votre demande de prêt. Bien évidemment, de la qualité de votre contrat d’assurance dépendra la réussite de votre demande de crédit.

Il ne faut donc pas uniquement s’attarder sur les tarifs proposés. Il faudra aussi comparer la qualité des couvertures. En règle générale, les établissements prêteurs exigent les mêmes prises en charge que son contrat d’assurance prêt pour garantir le parfait remboursement de la dette.

Pour un meilleur contrat de prêt immobilier

paperwork-1054423_1280

Pour profiter d’un meilleur contrat de crédit immobilier, tous les détails de l’offre comptent, dont notamment les frais d’assurance. Dit autrement, le coût de votre assurance d’un prêt immobilier peut impacter sur le TAEG ou le Taux Annuel Effectif Global de votre emprunt. Renégocier votre contrat peut donc vous faire profiter d’un crédit plus modique.

  • Les banques majorent leur tarif

Selon les sondages, les banques majoreraient le tarif de leur assurance de prêt immobilier par rapport aux entreprises spécialisées. Et pour cause, elles sous-traitent cette partie de la prestation et se doivent de prendre une commission au passage.

Dans un contrat de crédit immobilier, l’assurance emprunteur peut occuper jusqu’à 30 % du TAEG. En renégociant, vous pourriez donc réaliser des centaines d’euros d’économies sur votre contrat de prêt, et ce, sans toucher ni au capital demandé ni à la durée de l’engagement.

En outre, avec la mise en application de la loi Lagarde, la concurrence fait rage dans le domaine de l’assurance emprunteur. Ce qui est une aubaine. Les entreprises d’assurances proposent plus de facilité et un devis plus modiques aux emprunteurs pour les convaincre de faire appel à leur service. De quoi vous permettre d’emprunter simplement et à moindre coût.

  • Une assurance prêt immo à bas prix pour un meilleur taux d’endettement

Renégocier votre contrat d’assurance prêt immo peut aussi impacter de manière positive votre profil emprunteur. Vous êtes sans savoir que les banques ne peuvent plus aujourd’hui éluder les vérifications du taux d’endettement suite à la modification de la loi sur la Consommation en 2015.

Pour rappel, s’il s’agit de votre premier emprunt, vous devez avoir une possibilité d’endettement de 30 % pour prétendre à un crédit affecté. En minimisant le TAEG du crédit, vous aurez plus de chance d’atteindre cet objectif.

Sur la toile, vous avez des simulateurs de crédit qui vous permettront d’estimer gratuitement et en quelques clics votre possibilité d’endettement. Il suffit de remplir un formulaire.

Les calculettes vous donnent une idée sur les conditions d’emprunt idéal selon votre situation et les frais d’assurances emprunteur à avoir selon le contrat. De quoi vous permettre de comparer facilement et rapidement les offres des entreprises d’assurances.

Pour une meilleure couverture

money-2724235_1280(13)

Attention toutefois, il ne faut pas uniquement se focaliser sur l’aspect modique de la chose. Les banques se basent surtout sur la qualité de la couverture pour accepter ou non votre demande de prêt immo.

  • Les mêmes couvertures que celles proposées par les banques

Lors des comparatifs des offres d’assurance de prêt immobilier auprès des entreprises spécialisées,  vous devez vous attarder sur les différentes couvertures proposées. Il faut au moins la même qualité de service que celles proposées par les banques.

À titre de rappel, l’assurance prêt immo doit couvrir le décès et la maladie, les invalidités partielles ou totales, permanente ou non, le chômage et les accidents ainsi que tous les incidents qui pourraient impacter votre solvabilité à court ou à long terme.

Les couvertures d’une assurance d’un prêt immobilier varient selon l’âge et le profil des emprunteurs. Pour les plus de 60 ans par exemple, un bilan santé sera nécessaire pour estimer la part de quotité exigible afin de bien assurer l’emprunt. Et pour cause, ces derniers présentent plus de risque de non-remboursement.

Comment renégocier votre assurance prêt immo ?

house-1353389_1280(13)

Mais une question se pose alors : comment renégocier votre assurance de prêt immobilier ? Surtout, comment faire si votre contrat de crédit est déjà en cours d’exécution ? Avez-vous encore le choix ? La réponse est oui. Changer votre contrat de couverture de prêt immobilier est relativement facile. Focus.

  • 12 mois pour changer d’avis

La loi Hamon, entrée en vigueur en 2015, vous permet entre autres de renégocier votre assurance de prêt immo n’importe quand dans les 12 premiers mois de votre engagement. IL vous suffit d’avertir votre banque et de respecter les conditions de résiliation notées dans votre contrat d’emprunt. Les établissements prêteurs ne peuvent vous refuser cette alternative.

  • Changer d’avis à chaque date d’anniversaire du contrat

Au-delà des 12 premiers mois, vous pouvez également changer d’avis à chaque date d’anniversaire du contrat d’assurance d’un prêt immobilier. C’est en tout cas ce qu’en dit la loi Sapin II entrée en vigueur en mars 2017. Ceci a pour but notamment de favoriser la concurrence entre les différents prestataires disponibles sur le marché. Ce qui devrait vous permettre de profiter d’une offre d’assurance emprunteur plus modique.

Pour information, les dates d’anniversaire du contrat d’assurance courent à partir du moment de la signature du contrat. Pour la résiliation, vous devez respecter en outre les délais de préavis imposés par la loi.

  • Faire appel à un expert pour comparer les offres

Pour être sûr cette fois de profiter de la meilleure offre d’assurance prêt immo, faites appel à un expert comme Askapi, courtier en assurance de prêt immobilier. Ces derniers font jouer leur relation pour vous permettre de profiter d’une couverture de qualité, mais à moindre coût.

Ils comparent également les différentes propositions du marché et vous proposent une liste exhaustive des meilleures alternatives pour vous éviter de vous éparpiller et pour vous faire gagner du temps dans les recherches.

Publicités