C’est bientôt la rentrée et avec les cursus universitaires et les personnes à la recherche permanente de travail, trouver des appartements devient un casse-tête à n’en plus finir.

De plus, les prix exorbitants de location ne permettent pas souvent de s’offrir un petit studio. Heureusement, les colocations sont toujours d’actualité. Mais trouver la meilleure colocation n’est pas toujours évident surtout si vous voulez en dénichez dans la capitale.

Avec ces quelques conseils, nous vous garantissons de belles trouvailles rapidement et sans trop de problèmes.

Les rendez-vous des colocs !

drinks-1746272_1280

Les rendez-vous des colocations sont les meilleurs lieux pour dénicher la meilleure colocation. Au programme, il y a tout d’abord le rendez-vous des Jeudis. On l’appelle aussi le Jeudi de la colocation (leur page Facebook ici). C’est un évènement incontournable qui a lieu tous les jeudis dans la capitale. L’évènement communique les lieux des rendez-vous à chaque fois.

Si vous voulez dénichez une bonne colocation, il est préférable d’insérer cet évènement dans votre programme. Durant l’évènement, on vous attribuera des badges à la rentrée : rouge si vous êtes à la recherche de colocataire et bleu si à la recherche de colocation. Des annonces sont également à placarder au mur.

L’ambiance est comme dans les cafés puisque tout le monde prend des verres et fait connaissance. Avec de bons arguments, il est fort probable que vous dénichez la colocation de l’année.

Vous avez ensuite le Happy hour de la Coloc’. Le plus c’est que votre premier verre est gratuit mais vous aurez aussi l’occasion de rencontrer de nombreuses personnes. Et comme il est question de Happy hour, les rendez-vous se font dans des bars dans la capitale même.

Un bon concept qui attire puisque l’ambiance est au rendez-vous et tout le monde commence à se connaitre dans un lieu très apprécié. Une carte géante de Paris est exposée et toutes les colocations libres y sont épinglées. Aucun moyen de rater un bon plan dans ce cas. Et les rendez-vous n’en finissent pas avec l’apéro coloc. Ce genre d’évènement est organisé par le site Appartager.com et il se fait dans la capitale au profit des étudiants et de toutes les personnes à la recherche de colocation.

Il faudra remplir un formulaire et présenter une invitation à l’entrée.

Facebook

facebook-76536_1280(1)

On peut maintenant tout faire sur Facebook ! C’est donc sans hésitation qu’on vous conseille de passer par Facebook pour trouver une colocation. Il existe des pages qui proposent des services de recherche dans le domaine.

On vous citera par exemple Plan appart à Paris, plan coloc ou encore coloc à Paris. Pour avoir des résultats dans le tas, il suffit d’insérer des mots clés dans la barre de recherche « colocation Paris » et vous aurez des résultats sur des publications personnelles, les évènements ou encore les pages.

Les annonces

newspaper-1458998_1280

Avant, quand on voulait vendre ou acheter ou encore chercher une chose bien précise, on passait toujours par des annonces. Et auparavant les journaux constituaient de très bonnes alternatives et c’est toujours le cas jusqu’à maintenant. Dans les sections pour les annonces, on peut toujours tomber sur des propositions de colocations.

Si vous n’êtes pas de ceux qui apprécient de feuilleter les journaux, les annonces sont également faites sur des sites spécialisées ou des sites intermédiaires. Dans les ruelles et dans certaines agences, on peut aussi tomber sur des annonces intéressantes.

Les sites spécialisés pour étudiants

students-1807505_1280

Pour des recherches plus approfondies et des résultats plus probants, si surtout vous êtes étudiant, le mieux est de passer par des sites spécialisés. Parmi les recommandés, il y a Adele, Logement-etudiant.com, Colocation Pinql à Paris, Studylease ou encore Location-etudiant.fr. Ces sites sont les plus visités par les étudiants mais des particuliers y jettent aussi un coup d’œil. Ces sites proposent des offres diverses selon le besoin de la personne.

Outre la colocation, les échanges solidaires entre étudiant entrent également en vigueur mais toujours dans le cadre de la colocation. Sur certains sites, les démarches sont faciles et vous n’avez même pas de faire les recherches vous-mêmes car il vous est simplement de remplir  un formulaire. Dans ce dernier, vous spécifier le type de colocation, de logement, le lieu et les conditions qui sont les plus adaptés à vos besoins. Toutes les offres disponibles vous seront envoyées par mail après. Il existe aussi les sites des résidences étudiantes privées. Une grande partie est gérée par de grandes chaines. Ces résidences prennent en compte les foyers, bonnes adresses de colocation ou encore les cités universitaires.

Dans le cas où vous êtes occupés

beverage-3157395_1280

Il n’est pas rare de voir des gens s’y prendre à la dernière minute lorsqu’il s’agit de dénicher la meilleure colocation. C’est souvent le cas de certains étudiants qui attendent la validation de leur admission par exemple. Et pour les plus malchanceux, les résultats ne sont annoncés qu’une semaine avant la rentrée.

Et trouver une colocation en une semaine, surtout dans la capitale et dans les meilleures conditions, relève de l’impossible. Pour gagner plus de temps donc, il faut passer par Flatlooker qui propose une visite virtuelle de l’appartement de votre choix sous tous les angles. Ajouté à Apimka qui affiche gratuitement les avis des anciens locataires. Ces deux options sont pratiques pour toutes les personnes qui ne disposent pas assez de temps pour des visites de dernières minutes.

Et mon profil ?

avatar-2191932_1280

Pour chercher des colocations, il faut aussi établir un profil. On ne parlera pas ici d’un profil Facebook mais de votre profil dans la réalité. Notre meilleur conseil est de soigner votre profil. Car mettons les choses au clair : par exemple, vous êtes fumeur, dans une mauvaise situation financière, etc …

Il faudra toujours avoir un bon profil et le tenir si vous voulez profiter d’une bonne colocation. Ne négligez jamais votre profil. D’ailleurs, les sites Somhome.com et Ommi.fr permettent de publier son profil en ligne pour que les propriétaires le voient.

Ces sites sont des « agents alternatifs » entre futurs colocataires et propriétaires. C’est la meilleure solution et la plus rapide pour vérifier si votre dossier retient l’attention ou non.

Les aides aux personnes âgées

hand-3666974_1280

Le nombre de personnes âgées augmente de plus en plus. Une partie de ces derniers n’est plus à la charge de leur famille et vit par leur propre moyen même s’ils sont locataires. Et on en trouve aussi bien en ville qu’à la campagne. Menant une vie calme et souvent morose, certaines de ces personnes âgées demandent de la compagnie.

Les demandes sont parfois variables : compagnie tout simplement, des soins particuliers, des aides dans les tâches du quotidien, etc. Ceux qui possèdent des logements à leur nom ouvrent leurs portes aux personnes à la recherche de colocation en échange d’un loyer ou de quelques services.

Les plus offrants demandent juste de la bonne compagnie, amicale évidemment, en échange d’un habitat gratuit. Ce qui est bien avec cette option c’est qu’une amitié forte peut se créer et vous pourrez prolonger votre contrat de colocation comme bon vous semblera.

S’offrir une colocation à la dernière minute

bonding-1985863_1280

Dans les cités universitaires, les appartements sont destinés aux étudiants dont les demandes sont passées en premier et approuvées par les responsables des universités. D’ailleurs, pour ces cités, on habite toujours en colocation, à deux au minimum.

Les demandes sont tellement nombreuses qu’il est impossible que tous les étudiants puissent tenir dans toute une cité. D’ailleurs, ceux qui bénéficient de la proximité par rapport au trajet ne jouissent pas de ces cités. Et comme dans toutes les cités, et c’est toujours le cas, certains étudiants désistent à la dernière minute. Cela peut être le cas d’un étudiant qui a réussi un concours dans une autre université ou encore le cas de celui qui a décidé tout d’un coup de ne pas suivre ces études.

Or, nombreux parmi ces étudiants ont fait des demandes de colocation dans l’enceinte de la cité universitaire même et que ça a été approuvée. Alors si vous connaissez une personne qui a désistée à la dernière minute ou que vous entendez qu’une colocation est vacante, sautez immédiatement sur l’occasion. Car ces places demeurent parfois vides durant des mois sans que personne ne vienne vérifier sur le terrain si l’étudiant a bien occupé l’appartement.

Prendre en compte les avis d’anciens locataires

student-865073_1280

Dénicher la meilleure location c’est aussi se pencher sur ce que les gens disent à propos de cette dernière. Les sites pour étudiants sont les bons points pour connaitre l’avis des anciens locataires.

Car on sait bien qu’avec les sites à commentaires ouverts, on peut facilement connaitre la notoriété d’un logement ou d’une colocation quelconque. Les  cités universitaires sont celles qui regroupent les d’étudiants les plus aguerris pour faire des commentaires sur les anciennes colocations.

Le bouche à oreille est aussi de mise. Cette technique pour faire passer les messages est toujours d’actualité. Et en allant à des réunions d’étudiants, on tombe souvent sur de bons plans surprenants. Les discussions vont et viennent et une personne peut vous proposer une bonne colocation dans les conditions que vous voulez.

Les colocations solidaires

together-2450095_1280

Les colocations solidaires ou Kaps sont des plans originaux pour tout le monde à la recherche de colocation. Cette option est conseillée pour les personnes dont la candidature a du mal à être acceptée.

Les colocations solidaires sont aussi adressées aux personnes qui recherchent des expériences enrichissantes. Le principe à retenir avec les colocations solidaires c’est que vous profitez d’un logement à bas prix et en échange vous faites quelques heures de bénévolat chaque semaine. C’est un genre de service contre un toit à une somme parfois dérisoire par rapport au loyer moyen rencontré dans les villes.

Chez Toitchezmoi ou encore Wannonce, on reprend aussi le même concept : vous occupez un logement en échange de quelques services.

Cas des colocations à l’étranger : les échanges

man-451289_1280

On ne parle pas ici de transfert mais d’échange. Il est souvent difficile de trouver une excellente colocation quand on veut partir à l’étranger. C’est valable si vous y aller pour travailler ou étudier. Tout est nouveau et il faut du temps pour s’habituer à la nouvelle ville. Ce n’est pas alors très évident de trouver une colocation très rapidement.

La solution : les plateformes d’échanges. Sur ces plateformes, vous faites la connaissance d’autres étrangers habitant dans la ville où vous allez. Le principe est simple : vous échangez vos logements. Pour cette option, le mieux est d’avoir un propriétaire qui approuve la venue d’un étranger même si le bail est à votre nom.

Vous faites un échange. Le bonus avec les échanges c’est que vous n’aurez plus besoin de meubler l’appartement et vous faites connaissance à l’avance de votre futur colocataire.

Cherchez des personnes dans le même cas que vous

laptop-3087585_1280

Vous êtes à la recherche d’une colocation et vous tombez sur une personne dans le même cas que vous. Pour faire plus rapide, passez par des sites. Ce n’est pas un problème si vous tombiez sur une personne dans la même situation désespérée que vous.

En y pensant, ça peut être une aubaine. Et ce n’est pas grave si l’un ou l’autre n’a pas encore trouvé de logement. Il suffit que vous deveniez coloc ensemble et le tour est joué.

Publicités