Le chauffage collectif est un système par lequel plusieurs appartements sont alimentés par le chauffage principal de l’immeuble. Le marché de l’énergie s’est depuis quelques années démonopolisé et il existe de nos jours, outre les fournisseurs historiques, d’autres fournisseurs dits « alternatifs » de gaz naturel.

Dans cet environnement concurrentiel ou le prix est librement fixé et les offres sont variées, trouver le bon fournisseur et surtout la bonne offre n’est pas toujours tâche facile. Si vous voulez opérer un choix éclairé dans la sélection de votre fournisseur de gaz, vous gagnerez à poursuivre la lecture.

Quels sont les avantages du chauffage au gaz naturel pour une copropriété ?

flame-580342_1280(3)

Le chauffage au gaz est à bien des égards bénéfique pour les logements collectifs, et à ce titre d’ailleurs, le gaz est l’énergie la plus utilisée pour le chauffage dans une copropriété.

Tout d’abord, le prix du gaz naturel est plus abordable que celui de l’électricité ou du fioul par exemple. Ensuite, le chauffage individuel au gaz est beaucoup plus onéreux que celui collectif qui se révèle très économique. Avec l’option du gaz pour copropriété, on note entre autres une mutualisation des coûts d’acquisition, et un gain de surface habitable. De plus, le gaz fourni dans un logement collectif est facturé en gros, car la consommation est forcément plus importante que celle d’un logement individuel.

Par ailleurs, en fonction de la quantité de kWh de gaz naturel consommée annuellement, certains fournisseurs offrent des réductions sur le tarif du kWh. Aussi, le chauffage collectif utilisant une seule chaudière pour l’alimentation de tous les foyers qui y sont raccordés, les tarifs de maintenance sont par conséquent réduits et les coûts de dépannage sont partagés entre utilisateurs.

Le calcul de la consommation par lot se fait désormais facilement, car selon l’article L241-9 du Code de l’énergie, les immeubles équipés d’un chauffage au gaz collectif doivent se munir d’appareils de mesure permettant de déterminer la consommation de gaz naturel de chaque logement de la copropriété.

Quels sont les critères de sélection d’un contrat de gaz pour une copropriété ?

thermostat-250556_1280(2)

Avec la multiplication des offres tarifaires alternatives, il est nécessaire de prendre en compte certains paramètres pour trouver un devis adapté à son profil de consommation.

Les éléments principaux à vérifier avant de signer un contrat sont :

  • Le type de tarification : le gaz est vendu au tarif règlementé ou au prix du marché, c’est-à-dire à un tarif fixe ou un tarif indexé.
  • Le tarif réglementé : il est fixé par les pouvoirs publics. Le prix du gaz naturel évolue tous les mois avec cette option. Il peut soit rester stable, soit évoluer à la baisse ou à la hausse et est déterminé en fonction des coûts de transports, des coûts d’approvisionnement et des coûts de distribution. Il est appliqué seulement par les fournisseurs historiques. Depuis 2014 toutefois, cette tarification est supprimée pour les logements collectifs consommant plus de 200 000 kWh en chauffage au gaz (plus de détails à ce sujet sur Gataka).
  • Le tarif fixe : il est librement fixé par le fournisseur pour une durée déterminée. Au cours de cette période, le prix du kWh du gaz naturel ne change pas, quelle que soit l’évolution du prix réglementé. Pour une copropriété, cette tarification est avantageuse surtout lorsque la souscription est faite avant la hausse hivernale du tarif réglementé.
  • Le tarif indexé : il est fixé en fonction de la fluctuation du tarif réglementé. Il change donc au même titre que ce dernier. Avec cette formule, on n’est pas forcément à l’abri des éventuelles hausses de prix surtout en hiver.
  • Le prix du kWh proposé et les conditions d’évolution du prix : choisir l’offre la plus abordable permet de faire des économies. De plus, le gaz naturel est proposé à prix fixe révisable à la baisse par certains fournisseurs.
  • Les Taxes : avant de signer un contrat, il faut être sûr qu’il intègre toutes les taxes notamment, la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA), le Tarif Intérieur sur les Consommations de Gaz Nature (TICGN), la TVA, le tarif d’acheminement et celui de stockage.
  • La qualité du Service client : le chauffage au gaz étant une affaire de technicien, il est utile de s’assurer de la disponibilité du service client, ou de l’existence d’un interlocuteur dédié.

Trouver la meilleure offre de gaz naturel pour une copropriété par soi-même n’est cependant pas chose facile. Pour y parvenir, il est conseillé de demander plusieurs devis à des fournisseurs différents puis de procéder à une comparaison.

Cette dernière doit se faire le même jour ou à date proche et avec les mêmes valeurs pour une estimation plus juste. Des comparateurs en ligne sont également disponibles et permettent d’avoir une comparaison plus efficiente.

Les logements collectifs ont également la possibilité de recourir à un courtier qui se chargera d’étudier et de comparer les devis puis de proposer la meilleure offre pour un chauffage avec le gaz naturel.

Publicités